EMPLOIS – SUBVENTION – MCA

Posté par pcfmaubeuge le 31 janvier 2011

images1.jpgIntervention de madame Mattighello, Maire de Louvroil,  Vice Présidente de l’Agglomération Maubeuge Val de Sambre, Conseillère Régionale à la Commission Permanente du Conseil Régional du lundi 31 janvier 2011 concernant l’engagement pris par MCA de créer 800 emplois en contre partie des subventions attribuées par la Région et l’Agglomération .

 

La Commission Permanente du 8 octobre 2007 a décidé d’allouer à la SNC Maubeuge Construction Automobile à Maubeuge une subvention de un million d’euros au titre du Fonds Spécial d’Implantation sous réserve :

  • de la création de 800 emplois CDI ETP à trois ans et de leur maintien durant cinq années suivant la fin du programme
  • et au maintien des 2516 emplois CDI ETP de départ sur le site

Par la même occasion la commission permanente du Conseil Régional autorisait la Communauté d’Agglomération Maubeuge Val de Sambre à cofinancer le projet de MCA, ce qu’elle a fait à hauteur elle aussi de un million d’euros.

Aujourd’hui les délais sont passés et MCA n’a pas tenu ses engagements.

Je peux vous fournir l’évolution des effectifs mois par mois. En décembre 2009, les effectifs passent de 2516 à 2383, et décroissent de manière régulière pour atteindre en décembre 2010  2231 emplois soit  133 emplois de moins et 933 en dessous des objectifs contractualisés.

Il y a plus grave. Malgré l’attribution à MCA de la production de la Kangoo électrique et de l’utilitaire Mercedes, rien ne garantit aujourd’hui la pérennité du site. Renault a investi au Maroc pour y délocaliser la production de la Kangoo, la direction de MCA consacre de moins en moins de moyens à la maintenance des chaînes de production et celles vieillissent, aucun investissement de nature à assurer l’avenir du site n’est annoncé. Les syndicats et les salariés déjà affecté par les répercutions de la baisse des effectifs sur les conditions de travail vivent dans l’angoisse du lendemain.

C’est pourquoi je vous demande :

  • de rappeler la direction de MCA à ses obligations et au respect de la convention qu’elle a signé avec la Région
  • si elle n’est pas en mesure de créer immédiatement les 933 emplois manquant qu’elle revienne tout au moins au 2516 et engage un plan sérieux pour la création progressive des 800 emplois prévus.
  • Que le Conseil Régional interpelle la direction centrale de Renault pour obtenir la garantie de maintien du site, garantie qui ne peut être fournie que par des investissements et un projet industriel à la hauteur.

  • Qu’en dernier ressort et faute d’obtenir ces deux conditions le Conseil Régional et la Communauté d’Agglomération exigent le remboursement des subventions.

Laisser un commentaire

 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...