Cantonales – Conférence de presse

Posté par pcfmaubeuge le 22 mars 2011

    

maubeugesudduo1.jpg

Conférence de presse de madame Annick Mattighello, Maire de Louvroil, Conseillère  Régionale et de monsieur Jean Claude Maret Maire de Boussois, Vice Président de la CAMVS Louvroil le 22 mars 2011

Nous remercions les 2115 électrices et électeurs qui nous ont accordé leur confiance en particulier à Louvroil et à Boussois où nous sommes en tête dans tous les bureaux de vote. Avec 24% des exprimés le Front de Gauche avec le Parti Communiste Français s’inscrit durablement comme une force incontournable de la Sambre. C’est remarquable si on tient compte du fait que le Front de Gauche est une offre politique nouvelle rassemblant des partis des syndicalistes, des associatifs, des antilibéraux. Départementalement le FdG passe de 11,99% aux régionales à 13,97% au premier tour des cantonales sur la moitié des électeurs. C’est le résultat d’une campagne électorale menée dans le fil de nos combats pour l’emploi, les retraites, l’Éducation Nationale, les services publics, pour que s’expriment la colère et le refus des injustices.

Le niveau record de l’abstention manifeste une extrême souffrance de la population et un désaveu cinglant de la politique menée par Sarkozy. Avec moins de 30% de votants dans les quartiers populaires de Maubeuge il atteint une proportion inquiétante, ne peut être banalisé et appelle à la proximité et à l’action dans lesquelles le Front de Gauche prendra toute sa place et ses responsabilités.

Tout le monde perd y compris le FN qui perd 747 voix.

Le niveau scandaleux atteint par un Front National anti social et anti démocratique ne s’explique pas seulement comme une autre expression de cette souffrance. Il est aussi le résultat des manœuvres politiciennes utilisées alternativement par la droite et par le Parti Socialiste pour se maintenir au pouvoir depuis maintenant plusieurs décennies. On ne peut pas et on ne doit pas banaliser ce parti. Ce n’est pas un parti comme les autres. Hitler aussi est arrivé au pouvoir de manière « démocratique ». Plus près de nous en France il ne faudrait pas oublier les expériences calamiteuses de Vitrolles et d’Orange. Il ne doit pas y avoir un élu du FN au Conseil Général. Ce combat est prioritaire, les résultats de Louvroil et de Boussois montrent qu’il n’y a pas de fatalité à ce que le FN réalise des scores comme ceux de certaines communes rurales, de Rousies, Recquignies ou Maubeuge.  Le contre-pied du FN et de l’abstention c’est de comprendre, d’écouter-le désespoir, la désillusion des promesses non tenues- le manque de perspective (à quoi ça sert de voter s’il n’y a rien qui change, ou pire si la vie est de plus en plus difficile). Ca discrédite toutes les formations politiques.

Il faut créer des emplois. MCA doit tenir son engagement de créer 800 emplois en contre partie des 6,2 millions d’euros de fonds publics qu’il a empoché. Ses dirigeant sont autoritaires et exigeant vis-à-vis des travailleurs qui n’en peuvent plus de s’user sur les chaînes, mais dès qu’il s’agit d’eux même il n’ont plus aucune rigueur ni aucune parole. Ca va bien ! Il faut embaucher pour remplacer les 15000 départs en retraite, dans les services publics, les services à la personne… A Louvroil on peut créer 300 emplois dans le commerce.

Il faut repenser la ville autrement. En finir avec la concentration dans certains quartiers de toutes les misères. (à Sous le Bois le chômage frôle les 50%). Il faut reconquérir les zones de non droit par la mixité sociale, la présence d’îlotiers de la Police Nationale et la présence des services publics, des écoles de qualité avec des enseignants en nombre.  Par la présence humaine, une reconnaissance des associations, des centres sociaux, tout le contraire de ce que fait ce gouvernement. Il nous faut une suite conséquente à l’ANRU.

Dans l’immédiat pour ce qui nous concerne, nous allons préparer avec l’ensemble de notre comité de soutien des conférences publiques sur l’histoire et la réalité actuelle du Front National, sa nature et surtout son programme anti populaire et anti démocratique. En même temps nous construirons le projet alternatif à la politique de classe et de casse des acquis sociaux de Nicolas Sarkozy et du traité européen.

Nous appelons nos 2115 électrices et électeurs, les abstentionnistes républicains et les électeurs UMP de monsieur Delbart à faire barrage au Front National. Nous diffuserons cet appel sur la circulaire qui sera distribuée aux plus de 24 000 électeurs.

Comme nous l’avons fait en 1997 pour M. Decagny contre le FN, en 2002 pour M Chirac contre le FN et en 2004 pour M. Dronsart contre le FN.

Il faut tout faire pour qu’en 2012 nous ne soyons pas dans l’obligation d’éliminer un candidat FN plutôt que de choisir un Président. Ce qui suppose qu’une réelle alternative soit accessible.

______________

La voix du Nord – 23 mars 2011

annickmattighellopourlecandidatde10202981.jpg Photo La Voix du Nord

Article : Annick Mattiguello pour le  »candidat de gauche le mieux placé »

  

2 Réponses à “Cantonales – Conférence de presse”

  1. Bréda dit :

    Un grand bravo à Annick Mattighello.

    Voilà ce que je nomme « parler », en « pensant et vivant » ce qu’on dit.

    Vive le Front de Gauche et le Parti Communiste Français.

  2. pcfmaubeuge dit :

    Bien d’accord avec toi !
    joëlle

Laisser un commentaire

 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...