• Accueil
  • > ASSOCIATIONS
  • > Maubeuge, Groupe Communiste et Républicain – Conseil Municipal – Juin 2013

Maubeuge, Groupe Communiste et Républicain – Conseil Municipal – Juin 2013

Posté par pcfmaubeuge le 28 juin 2013

Interventions du Groupe Communiste et Républicains

au Conseil Municipal du 27 Juin 13

-

« Compte administratif »

Monsieur le maire,
Chers collègues,

Le groupe communistes et républicains se réjouit de ce résultat positif. Nous y voyons tout le sérieux des services de la ville en ce qui concerne la maîtrise des dépenses. Nous saluons le travail accompli par ces services et notamment par les « référents budgétaires » qui, dans chaque service, ont à charge à veiller sur toutes les dépenses. C’est un travail difficile et ingrat qui les place en situation délicate, souvent, vis-à-vis de leurs collègues.

Nous souhaitons que ces résultats positifs constatés et améliorés depuis deux ans puissent « profiter » aux agents de la ville. Les services auraient grand besoin d’outils (notamment d’outils informatiques performants) pour améliorer la qualité et l’efficacité de leur travail qui, faute de ces outils, est souvent répétitif, pénible, lent.

Que ce soit en termes d’aménagement des lieux de travail, d’outils performants ou de formation, nous devons consacrer une partie de ces résultats à améliorer les conditions de travail de nos agents.

Ce souhait ne porte pas uniquement sur le souci des bonnes conditions de  travail de nos agents mais aussi sur la qualité du service à la population  qui en découlerait.

Merci de votre attention

-

Rapport de la Cour des Comptes « Accueil de la petite enfance »

Monsieur le maire,
Chers collègues,

Le groupe Communistes et Républicains a soigneusement étudié ce rapport.

C’est un rapport de la Cour des Comptes : les principales recommandations sont donc d’ordre technique, administratif et comptable. Nous pensons que les services de la ville veilleront à suivre ces recommandations.

Quelques remarques :

Le transfert de la compétence « petite enfance » à l’intercommunalité est récent. Il est donc normal que le lien entre ville et intercommunalité ne soit pas encore abouti et que des lourdeurs administratives subsistent entre les contrats enfance-jeunesse (entre contrat ville et contrat intercommunal). Mais ça n’est que provisoire, bien sûr : nous sommes en période de rodage ! L’élargissement de l’intercommunalité en début d’année va peut-être compliquer encore un peu les choses : il nous faudra tous repenser et retravailler, à cette échelle, l’accueil des tout-petits.

Plus important, nous semble-t-il : nos « insuffisances » en matière d’accueil individuel par des assistants maternels agréés. Le rapport  indique que la ville « renvoie » les familles en demande vers le « RAM » (Relais Assistants Maternels) qui est une structure associative. Nous ne doutons pas du bon travail de cette association mais le rapport indique que nous ne connaissons pas le nombre d’enfants accueillis, gardés par des assistants maternels à domicile. Ce sont pourtant des informations qui peuvent être utiles, notamment pour anticiper les effectifs de nos écoles. En cette période de mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires où nous cherchons à bien discerner les difficultés que pourraient rencontrer les parents par rapport aux changements d’horaires, ces données auraient été précieuses.

Au-delà de cet aspect technique d’informations à recueillir, ne négligeons pas l’aspect socio-économique que représente ce mode de garde individuel. Il permet à de nombreuses familles de disposer d’un complément de revenu qui change beaucoup de choses ! Il favorise aussi le lien social et la mixité sociale et apporte aux femmes (aux nounous) un statut social.

Dans le cadre de la Réforme des rythmes scolaires, les assistantes maternelles sont impactées, elles aussi : elles perdent une demi journée de garde.

Nous avons à mettre en avant leur activité, à les promouvoir et les soutenir. D’autant plus qu’elles assurent un lien stable pour les enfants de l’âge de trois mois à leur entrée en collège.

Dans le travail de rédaction d’un Projet Éducatif de Territoire, il nous faudra les associer au même titre que tous les partenaires éducatifs de la ville afin, aussi, de mettre en avant la nécessité de stabiliser le parcours des enfants entre les différents mode de garde.

Merci de votre attention.

Laisser un commentaire

 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...