Chiffres – Travail – Jeunes – Proposition de loi

Posté par pcfmaubeuge le 5 mars 2012

Chiffres - Travail - Jeunes - Proposition de loi dans CHANGER LA SOCIETE 11 3 dans EDUCATION NATIONALE

2 dans EGALITE 


NOTRE JEUNESSE : UNE PRIORITÉ DE CHAQUE INSTANT

Un jeune sur cinq sous le seuil de pauvreté, le taux de chômage des moins
de 25 ans qui avoisine les 40% dans certaines villes, un étudiant sur deux
contraint de se salarier pour financer ses études… La crise que nous
traversons aggrave tout : les jeunes, diplômés ou pas, sont parmi les plus
touchés par le chômage. Mais aucun contrat subventionné, ni aucune
formation professionnelle n’ont arrangé les choses.
Aujourd’hui, si on ne travaille pas ou si on n’est pas aidé par sa famille, on est sans droit.

Lire la suite… »

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, EDUCATION NATIONALE, EGALITE, ELECTIONS, ENTREPRISES, LOGEMENT, PRECARITE, SANTE, SECURITE SOCIALE | Pas de Commentaire »

Services publics – Education nationale – Formation des enseignants

Posté par pcfmaubeuge le 16 février 2012

Services publics - Education nationale - Formation des enseignants dans EDUCATION NATIONALE b_26
16 février 2012

Formation des maîtres :

le gouvernement méprise la communauté enseignante

 

Le gouvernement vient de faire passer en urgence à l’Assemblée nationale une nouvelle loi sur la formation des enenseignant-300x163 dans ELECTIONSseignants.
La droite met à profit les derniers mois avant les élections pour aller le plus loin possible dans la casse de l’Éducation nationale.
Avec la loi Grosperrin, les IUFM sont rayés de la carte et la porte est ouverte à une privatisation de la formation des enseignants.
Les députés de droite, soutenus par le gouvernement, ont montré une fois de plus leur mépris vis-à-vis de la communauté enseignante et du fonctionnement démocratique du pays.

Après avoir imposé une réforme qui sacrifie la formation pour mieux casser le cadre national du service public, la droite décide maintenant d’ignorer l’avis du Conseil d’État qui en avait annulé plusieurs aspects suite à la requête de SLU, Sud-Éducation et des syndicats de la FSU.
Elle persévère contre l’ensemble des organisations professionnelles, contre les acteurs de l’école alors que les conséquences de la réforme de la formation des enseignants sont dévastatrices.

Ce gouvernement nous mène droit dans le mur !
Il est urgent de reconstruire une formation initiale ambitieuse pour les enseignants, dans le cadre du service public national.

Le PCF et ses partenaires du Front de gauche, avec son candidat Jean-Luc Mélenchon, s’engagent à revenir sur la réforme de la formation des enseignants mise en œuvre par le gouvernement.
Le Front de gauche soutiendra la relance de la recherche et le développement de la formation initiale et continue.
Il stoppera les suppressions de postes et engagera un plan de recrutement dans l’Éducation nationale sous statut de la fonction publique d’État rétablissant tous les postes supprimés.
Le Front de gauche développera enfin le pré-recrutement des enseignants pour que cette profession soit accessible à tous.

Il est grand temps de rendre aux enseignants la maîtrise de leur métier, pour une école émancipatrice assurant la réussite de tous, sur tout le territoire !

_______________


Publié dans EDUCATION NATIONALE, ELECTIONS, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Services publics – Education nationale – 15 février 2012

Posté par pcfmaubeuge le 14 février 2012

Parce que vous êtes concernés par l’école, parce que vous trouvez intolérable que cette année encore l’école soit, une nouvelle fois, saignée par des suppressions de postes, de classes ou de voies de formation, parce que vous voulez dire : « la casse de l’école, ça suffit », parce que …

Parce que vous pensez que l’école doit être une priorité absolue, parce que vous avez envie de défendre une école qui donne à TOUS une formation digne de ce nom,

Alors, venez rejoindre le rassemblement organisé à l’initiative des organisations syndicales, des parents d’élèves et des élus du bassin de Sambre Avesnois

Mercredi 15 février à 17 heures

Parc Sainte Émilie (à côté de l’école Élise Dussart), rue Haute à Maubeuge

Publié dans CULTURE, EDUCATION NATIONALE, MAUBEUGE, RENDEZ-VOUS, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Services Publics – Education nationale

Posté par pcfmaubeuge le 2 février 2012

Services Publics - Education nationale dans EDUCATION NATIONALE non-aux-fermetures-300x89

Les Élus et Militants du Parti Communiste et du Front de Gauche vous appellent

à résister à une politique qui accroît les inégalités et menace le service public et laïc de l’Éducation

TRACT À TÉLÉCHARGER   fichier pdf Tract -cole janv 2012

————

A voir aussi  Education nationale – suppression de classes

Publié dans EDUCATION NATIONALE, EGALITE, POLITIQUE, PRECARITE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Education nationale – suppression de classes

Posté par pcfmaubeuge le 25 janvier 2012

Education nationale - suppression de classes dans EDUCATION NATIONALE ECOLE22-224x300

Communiqué de Madame Mattighello,
Maire de Louvroil,
Conseillère Régionale

concernant les suppressions de classes

 

« Je viens de prendre connaissance des suppressions de classes prévues pour la rentrée prochaine à Louvroil : une classe supprimée à l’école primaire Suzanne Lannoy Blin à Sous le Bois et une à l’école primaire du centre. C’est inacceptable. Au centre ce sont plus de 100 logements nouveaux qui vont être livrés dans les mois qui viennent, fermer une classe n’a pas de sens. Quant à Sous le Bois on se demande quand l’Etat va être cohérent. Ce quartier est en ANRU, en zone franche, en REP, dans tous les dispositifs imaginables tant sa situation sociale est dégradée. Y faire des classes à plusieurs niveaux ne contribuerait qu’à dégrader encore les conditions d’apprentissage d’élèves déjà en difficulté et à mettre en difficulté ceux qui réussissent. J’en appelle à la mobilisation des enseignants, des parents d’élèves et des élus pour nous opposer ensemble à ces mesures injustes. »

_____________

Écoles concernées dans le département 59, dont arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe  loupe2 dans SERVICES PUBLICS  suppression de classes
_____________

Publié dans EDUCATION NATIONALE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Voeux de Annick Mattighello

Posté par pcfmaubeuge le 9 janvier 2012

 

Discours de madame Annick Mattighello,

maire de Louvroil, conseillère régionale, chevalier de la Légion d’Honneur

pour ses vœux à la population, Louvroil le 8 janvier 2012

Merci d’être venus aussi nombreux à cette cérémonie des vœux. Dans un climat de doute, de peur pour notre avenir, et surtout celui de nos enfants, c’est bon d’être réunis pour imaginer ensemble ce que pourrait être une société qui mettrait l’humain au cœur de son projet, au cœur de ses choix politiques !

En 1789, la Révolution Française a remis en cause la monarchie et les privilèges, on lui doit nos 36 000 communes et notre liberté. La déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 28 août  1789 dont l’article 1 dit « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune ». Plus de 200 ans plus tard ne pensez vous pas que c’est d’une ardente actualité ? Les ennemis du peuple aujourd’hui s’appellent crise financière, crise de la dette, agences de notations, Banque Centrale Européenne, Traité de Lisbonne, règle d’or avec ses plans d’austérité imposés aux peuples. Le mécanisme est bien rôdé, le capital est bien défendu. Jeudi dernier les journaux télévisés nous annoncent : « la crise passe, le CAC 40 résiste », 38 milliards d’euros ont été distribués en 2011 aux actionnaires des entreprises cotées en bourse. Madame Bettencourt touche 1500 smics par an. Vous le voyez la crise n’est pas pour tout le monde.

Force est de constater qu’en France et en Europe les mesures appliquées et l’obligation d’équilibre budgétaire, ne régleront pas les difficultés mais les aggraveront ! Les mêmes recettes imposées conduiront irrévocablement aux mêmes résultats. En terme d’emplois, de précarité, de retraite, de pouvoir d’achat, de casse des services publics. Les salaires et les pensions sont bloqués alors que le gaz, l’électricité et les produits de première nécessité augmentent. Huit millions de personnes sont dans la misère en France. Comme le disait l’Abbé Pierre «ç n’est pas aux pauvres qu’il faut faire la guerre, mais à la pauvreté ». La TVA sociale, après la suppression de la Taxe Professionnelle, ne serait qu’un cadeau de plus fait au patronat et c’est le peuple qui paierait. La Sécu serait encore plus fragilisée et la voie serait ouverte pour sa privatisation totale au bénéfice de groupes privés. C’est la santé à deux vitesse, les riches y auront droit, les pauvres non. A force de diminuer les remboursements et d’augmenter les forfaits et le coût des mutuelles c’est près du quart de la population qui renonce à se soigner quand elle est malade. C’est inhumain.

L’Education Nationale est mise en lambeaux, les Hôpitaux sont sous perfusion, la police manque d’effectifs, la suppression d’un fonctionnaire sur deux se répercute dans tous les domaines de notre vie. Partout des restrictions budgétaires comme  dans le logement social alors qu’il manque 900 000 logements en France, qu’il y a 3,5 millions de mal logés et la Sambre n’est pas épargnée.  Le gouvernement veut supprimer en cinq ans 10 milliards de dotations pour les collectivités locales. Alors qu’elles sont à l’origine de 75% des investissements et donc de l’emploi dans les PME-PMI du BTP. Ces coups de massue répétitifs ont bien des effets sur le moral des français, les peurs sont cultivées, utilisées pour diviser. Regardez comment ils pratiquent : les français contre les immigrés, les salariés contre les chômeurs, ceux du privés contre les fonctionnaires. Ont-ils gagné ? Non. Un vent frais se lève. Les indignés se lèvent en Espagne, au Portugal, en Italie, en Grèce, et y compris aux Etats Unis. Les peuples arabes se soulèvent. Partout les syndicats se mobilisent. En France en 2012 nous avons un outil démocratique que nous allons utiliser lors des échéances présidentielles et législatives. Cet outil est tout petit et tient dans une main et pourtant les puissants en ont une peur bleue : c’est ça. (carte d’électeur en main). A user sans modération !

En tant que maire je viens d’accorder mon parrainage à Jean Luc Mélenchon !

En 2012 nous serons à l’offensive sur tous les terrains. Et permettez moi de saluer M Lelong  Directeur Général des Services, et les 160 salariés de la ville sans qui rien ne serait possible. J’associe l’équipe municipale, sa diversité est une vraie richesse, son engagement et sa disponibilité, son envie de servir la population tout cela fait le ciment d’une belle aventure humaine. Merci à chacune et à chacun d’entre vous.

Deux bonnes nouvelles :

Lire la suite… »

Publié dans CHOMAGE, CULTURE, ECOLOGIE, ECONOMIE - FISCALITE, EDUCATION NATIONALE, ENTREPRISES, LOGEMENT, SANTE | Pas de Commentaire »

École, le pire est à venir

Posté par pcfmaubeuge le 6 janvier 2012

Sarkozy/école : « massacre à la tronçonneuse »

École, le pire est à venir dans EDUCATION NATIONALE sarko-300x193Le chef de l’État a présenté hier ses vœux à la communauté éducative. Le candidat Sarkozy a annoncé un saccage en bonne et due forme de l’Ecole. : un véritable massacre à la tronçonneuse !

En prenant comme modèle d’exemplarité, l’autonomie des universités, pour faire de même avec l’École, le pire est à venir.

L’évaluation des enseignants par les chefs d’établissement est une étape fondamentale dans la casse des métiers de l’éducation. Elle instaure la concurrence entre les personnels éducatifs et transforme les chefs d’établissement en managers, sans qu’ils en aient la compétence. Comment donner aux enseignants les moyens intellectuels de transmettre des savoirs si leur liberté pédagogique est une fois de plus mise à mal ? Avec l’autonomie des établissements, la volonté de Nicolas Sarkozy est claire : créer des établissements scolaires de différents niveaux et ainsi provoquer des apprentissages différents en fonction des moyens de ces établissements.

Nicolas Sarkozy a posé aujourd’hui une pierre de plus dans la construction d’une école inégalitaire : une école dans laquelle les chefs d’établissements, devenus petits patrons d’établissements autonomes et concurrentiels, pourront recruter des personnels plus ou moins formés et décider de leurs projets pédagogiques, en fonction des moyens financiers des collectivités locales, des entreprises ou même des parents.

L’ambition que le PCF et ses partenaires du Front de gauche ont pour l’École n’est pas celle de mettre en avant les plus méritant en laissant les autres de côté, mais bien de permettre la réussite de tous les élèves, de transmettre à tous une culture commune ambitieuse. Cela nécessite un service public national, assurant un accès aux savoirs égal sur tout le territoire, des personnels maîtrisant leur métier (formations initiales ambitieuses, développement de la formation continue), des équipes pédagogiques et éducatives sous statut de la fonction publique d’État pour garantir l’égalité dans tout le pays et enfin, l’arrêt des suppressions de postes et des recrutements à la hauteur des besoins.

Publié dans EDUCATION NATIONALE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

1...34567...17
 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...