AGC BOUSSOIS: LE SACRIFICE NE PAIE PAS…

Posté par pcfmaubeuge le 30 septembre 2013

DANS LA PRESSE

L’Humanité dimanche
26 septembre – 2 octobre 2013

AGC BOUSSOIS: LE SACRIFICE NE PAIE PAS... dans AGGLOMERATION agc-1-222x300agc-2-220x300 dans CHOMAGEagc-3-221x300 dans EMPLOI

agc-4 dans ENTREPRISES

Publié dans AGGLOMERATION, CHOMAGE, EMPLOI, ENTREPRISES, LICENCIEMENTS, LOCALE, LUTTES, POLITIQUE, PRESSE MEDIA, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

Lille, action pour les retraites, les salaires, l’emploi…

Posté par pcfmaubeuge le 19 septembre 2013


Lille, action pour les retraites, les salaires, l'emploi... dans EMPLOI 2013.09.18-cgtvsps-retraites-21-300x199   2013.09.18-cgtvsps-retraites-22-300x199 dans LEGISLATION

CGT – SUD – SOLIDAIRES …
devant la permanence lilloise du PS

Publié dans EMPLOI, LEGISLATION, LUTTES, NATIONALE, POLITIQUE, PRECARITE, RENDEZ-VOUS, RETRAITES, SALAIRES, SECURITE SOCIALE, SERVICES PUBLICS, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

AGC – Jacky Hénin, soutien aux salariés de la verrerie de Boussois

Posté par pcfmaubeuge le 17 septembre 2013

Jacky Hénin – Député européen PCF / Front de Gauche et Conseiller municipal de Calais
AGC - Jacky Hénin, soutien aux salariés de la verrerie de Boussois dans AGGLOMERATION jacky_henin 17/09/2013

Soutien aux salariés de la verrerie de Boussois !

L’entreprise AGC Boussois, membre du groupe AGC Europe, lui-même membre de la multinationale aux profits colossaux Asahi Glass, a annoncé en juillet la fermeture de l’un des deux fourneaux de la verrerie du Boussois. Le couperet tombe pour les salariés : cette fermeture doit s’accompagner de la suppression de 130 emplois sur 270.

La verrerie est implantée à Maubeuge depuis 113 ans. C’est tout un savoir-faire qui est en danger. L’État de doit pas se laisser imposer une perte de compétence par des multinationales qui n’ont comme seule boussole que le profit et la rentabilité! C’est à l’État de reprendre le contrôle et de planifier la production pour réindustrialiser la France et préserver l’emploi.

Pendant que les travailleurs développent leur expérience en verrerie, le groupe Asahi devient lui expert en chantage social.

Déjà en en 2005 à Fleurus en Belgique, les salariés ont entendu la même musique. Pour sauver l’usine une seule solution la baisse des salaires. Résultat final : 249 licenciements.

L’Accord national interprofessionnel est du pain béni pour Asahi qui profite de l’occasion pour accélérer le chantage lancé en décembre 2012 avec un gel des salaires qui faisait déjà suite à de nouveaux horaires et des augmentations de rendements.

Aujourd’hui l’entreprise essaye de monter les salariés les uns contre les autres en leur disant de ne pas mettre en danger l’activité pour préserver les emplois qu’ils restent.

Mais fort de l’expérience de leurs camarades de l’autre côté de la frontière ils savent à quoi s’en tenir, et leur unité et leur sérieux dans la défense de leur outil de travail promet de donner du fil à retorde à Asahi.

Publié dans AGGLOMERATION, EMPLOI, ENTREPRISES, HISTOIRE, LICENCIEMENTS, LUTTES, MAUBEUGE, POLITIQUE, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

Emploi – AGC Boussois

Posté par pcfmaubeuge le 7 septembre 2013

Communiqué Lutte Ouvrière

AGC Glass (près de Maubeuge) – 6 septembre 2013

NON AUX LICENCIEMENTS

Plusieurs dizaines de salariés d’AGC Glass à Boussois, près de Maubeuge, sont en grève depuis lundi 2 septembre contre l’arrêt d’un des deux fours de production de verre, et le licenciement de 130 salariés sur les 270 que compte l’usine. La direction, qui justifie son choix par une baisse des commandes, prétend conserver un four en activité, et ainsi … sauver 140 emplois.

Les travailleurs ont bien raison de ne faire aucun crédit aux mensonges patronaux. AGC Glass est un groupe international, classé 1er dans le secteur du verre plat, aussi bien pour le chiffre d’affaires que pour le bénéfice et qui emploie en Europe plus de 14 000 personnes.

En période de crise, les capitalistes se servent des salariés comme d’une variable d’ajustement pour maintenir leurs profits. Les grévistes ont raison de se défendre !

Publié dans AGGLOMERATION, EMPLOI, ENTREPRISES, LICENCIEMENTS, LUTTES | Pas de Commentaire »

Emploi – Retraite… Tout est lié !

Posté par pcfmaubeuge le 7 septembre 2013

Emploi - Retraite... Tout est lié ! dans CHOMAGE 1_cellule-de-maubeuge_pcf

DÉFENDONS L’EMPLOI DANS LE VAL DE SAMBRE !b_1c1 dans EMPLOI

-

Depuis plusieurs jours, la grève a éclaté à AGC Boussois, l’historique Verrerie de Boussois, suite à l’annonce de la suppression de 130 emplois, soit la moitié des effectifs dans cette entreprise où le savoir-faire se perpétue depuis des décennies. Les communistes du Val de Sambre, présents sur le site avec le maire communiste Jean-Claude Maret, apportent leur plein soutien à ces salariés en lutte. Pendant ce temps, les menaces se précisent à APREVA.

L’entreprise AGC, qui appartient à un grand groupe dont les bénéfices sont réels, serait, selon ses dirigeants, en surproduction. Les bénéfices dégagés grâce au labeur des ouvriers pourraient être investis pour diversifier la production. Autour du site, des dizaines d’hectares en reconversion industrielle le permettraient.

Le site AGC d’Aniche, lui, n’est pas menacé parce qu’une vraie mise en valeur de sa production existe. Pourquoi n’en est-il pas de même pour celle de notre territoire ?

A APREVA, les menaces se confirment autour de 65 emplois. Dans un bastion historique de la Mutualité, fruit de la solidarité du salariat, les dirigeants du groupe veulent fermer certains secteurs d’activité alors que des marges bénéficiaires existent. Ces bénéfices doivent servir à maintenir l’emploi et distribuer de nouveaux services aux adhérents.

L’Etat, de son côté, doit prendre des dispositions pour maintenir à tous prix l’emploi industriel dans notre territoire, et redéployer des activités nouvelles.

Nous renouvelons également notre appel à une grande vigilance quant au processus de fusion en cours au Fennec, foyer d’accueil situé à Maubeuge/Louvroil.

Ces menaces sur l’emploi sont une raison de plus pour les communistes de la Sambre-Bavaisis pour appeler les citoyens à se joindre massivement à la manifestation du mardi 10 septembre

Manifestation pour défendre nos retraites et l’emploi dans le Val de Sambre

10 septembre, RDV 9h30, Mairie de Maubeuge

Maubeuge, 24 juin 2013

Xavier Dubois
Secrétaire de la cellule Albert Maton – PCF Maubeuge
06 30 04 16 02

Publié dans CHOMAGE, EMPLOI, ENTREPRISES, LICENCIEMENTS, LOCALE, LUTTES, NATIONALE, POLITIQUE, RENDEZ-VOUS, RETRAITES, SYNDICATS | 1 Commentaire »

APREVA LICENCIE DANS LE BASIN DE LA SAMBRE

Posté par pcfmaubeuge le 3 septembre 2013

APREVA LICENCIE DANS LE BASIN DE LA SAMBRE dans AGGLOMERATION cgt

-

LA MUTUELLE APREVA LICENCIE

DANS LE BASSIN DE LA SAMBRE

-

-

Derrière la Mutuelle APREVA, il y a des dirigeants qui ont pris la décision de licencier dans un bastion historique de la Mutualité.

  • 37 personnes à La Pharmacie Mutualiste
  • 28 personnes à Pôle Santé Services (liquidation de l’activité)

La Mutuelle APREVA est un groupe qui couvre de nombreuses zones dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, qui compte en son sein 14 entités !

Ce groupe n’est pas en danger économique, bien au contraire + de 275 Millions € de fonds propres à la fin 2012 et pourtant, ces dirigeants impliqués dans le social, dans la santé, dans les Instances Mutualistes Nationale ont laissé les activités de la Pharmacie Mutualiste et Pôle Santé Services se dégrader, volontairement ils ont abandonné toute stratégie pour défendre les intérêts des Mutualistes et des clients alors même que l’utilité sociale des activités de nos structures est essentielle sur notre territoire marqué par une paupérisation croissante et l’isolement de certaine population.

Le personnel de ces deux structures n’accepte pas d’être le « jouet » d’une politique du groupe qui vise à s’agrandir et à fusionner pour répondre à des objectifs constants de développements et de l’ambition politique de certaines personnes au détriment des emplois.

Soutenus par La Fédération des Organismes Sociaux, de l’Union Départementale et l’Union Locale de Maubeuge, le personnel de Maubeuge ne laissera pas ses dirigeants les licencier sans réaction ! .

LA CGT et les salariés demandent à la population, aux clients, aux Instances de l’Etat, aux Elus Locaux de soutenir leur combat pour le maintien et pour le développement des activités et des emplois sur Maubeuge.

Maubeuge, le 02 septembre 2013

Publié dans AGGLOMERATION, CHOMAGE, EMPLOI, ENTREPRISES, LICENCIEMENTS, LUTTES, MAUBEUGE, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

Financement/retraites

Posté par pcfmaubeuge le 30 juillet 2013

Financement/retraites :

Mettre à contribution les revenus du capital, pas du travail des ménages

Financement/retraites : “Mettre à contribution les revenus du capital, pas du travail des ménages”

A en croire Bruno Le Roux ce matin, la prochaine réforme des retraites pourrait se traduire par une augmentation de la Contribution sociale généralisée (CSG). La CSG serait, selon lui, un moyen de mettre à contribution les revenus du capital. En réalité, loin d’être plus juste que les cotisations, la CSG repose essentiellement sur les revenus du travail des ménages (88 %). Les revenus financiers et du patrimoine n’y contribuent que pour 11 %. Les entreprises restent épargnées.

Pour Bruno le Roux, qui cherchait à l’évidence un marqueur de gauche, “cette piste ne doit pas être écartée”. Nous pensons qu’aucune ne doit l’être. Pour le financement des retraites comme pour le reste, il y a urgence à engager dès la rentrée un grand plan de relance de la demande comme de l’offre.

Si une réforme clairement de gauche, juste et efficace est en réflexion, une majorité de gauche au Parlement peut décider une réforme de l’assiette des cotisations patronales, accroître le taux et la masse des cotisations sociales patronales, en modulant le taux de cotisation patronale afin de relever la part de la masse salariale dans la valeur ajoutée.

Ainsi les entreprises qui relèvent cette part, en développant l’emploi, les salaires et la formation, seraient assujetties à un taux de cotisation relativement abaissé, tandis que l’accroissement des salaires, de l’emploi, permettrait des cotisations accrues.

Inversement, les entreprises qui licencient, réduisent la part des salaires dans la valeur ajoutée, fuient dans la croissance financière, seraient assujetties à un taux de cotisation beaucoup plus lourd.

Les revenus financiers des entreprises et des institutions financières s’élèvent à plus de 300 milliards d’euros par an. Ils échappent largement aux prélèvements sociaux. En leur appliquant les taux de cotisations patronales prévus pour chaque branche de la sécurité sociale, cela rapporterait annuellement plus de 80 Milliards d’euros au régime général, dont 30 Milliards pour les seules retraites.

Voilà comment nous pouvons contribuer à la croissance réelle, et contre la financiarisation.

le 29 juillet 2013

Publié dans ECONOMIE - FISCALITE, ENTREPRISES, FEMMES, LUTTES, NATIONALE, POLITIQUE, RETRAITES, SENIORS | Pas de Commentaire »

12345...24
 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...