GRÈVE CHEZ BOMBARDIER A CRESPIN

Posté par pcfmaubeuge le 10 juillet 2013

ACTION PRÉVUE CE MERCREDI 10/07 A PARTIR DE 9H DEVANT L’USINE.

LE SYNDICAT DEMANDE A TOUS LES CAMARADES DISPONIBLES DE VENIR EN SOUTIEN…

GRÈVE CHEZ BOMBARDIER A CRESPIN dans EMPLOI tract

 

Publié dans EMPLOI, ENTREPRISES, LEGISLATION, LIBERTE, LICENCIEMENTS, LUTTES, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

WEEKEND de RÉSISTANCE DANS LE 62

Posté par pcfmaubeuge le 3 juillet 2013

WEEKEND de RÉSISTANCE DANS LE 62 dans EMPLOI festival-de-la-resistancegeorges-ibrahim-abdallah dans ENTREPRISES

Documents à télécharger    fichier pdf Le Festival de la R-sistance 2013        fichier pdf Carvin_liberté pour Georges Ibrahim Abdallah

_______________________________________

kermess dans LIBERTE

 

-

Dimanche 7 juillet 2013, dans l’enceinte de l’usine Fraisnor occupée, dans la ZI de Feuchy ( sortie d’Arras direction Cambrai, ou par A1 sortie Arras Est, direction Arras, deux rues à droite derrière le bâtiment Chronopost, mais un fléchage sera assuré)

Kermesse de la Résistance et des Travailleurs en Lutte, à partir de 11h00…

Barbecue, stands militants, groupes musicaux, animations diverses et ludiques, et un débat-conférence animé par la Cellule Ouvrière du Bassin Minier Ouest du Pas de Calais sur le thème:   » Comprendre la situation et quelles solutions pour faire face à une réelle menace ?  » -  « Ici il supprime les emplois, il ferme les usines, il démantèle les droits et acquis, et services publics… ce – IL -, c’est le capitalisme mondial et européen, qui après avoir détruit les travailleurs de Grèce, leurs salaires, leurs emplois, leurs droits et acquis, le prive de liberté et se met à vendre en solde le pays» 

Publié dans EMPLOI, ENTREPRISES, LIBERTE, LICENCIEMENTS, LUTTES, POLITIQUE, RENDEZ-VOUS | Pas de Commentaire »

Maubeuge – Grève en psychiatrie – 14 juin 2013

Posté par pcfmaubeuge le 14 juin 2013

Maubeuge - Grève en psychiatrie - 14 juin 2013 dans ENTREPRISES xavier-dubois_3-214x300

 

Pour ceux qui pourront y être :
rassemblement aujourd’hui vendredi à l’hôpital avec la CGT hospitalier à 13h.

Photo PCF MAUBEUGE : Rassemblement du 14 juin 2013 

action-h-pital-maubeuge-14-06-2013-300x220 dans LOCALE

________________________________________________________

DANS LA PRESSE

LA VOIX DU NORD

À Maubeuge, grève en psychiatrie vendredi pour dénoncer le manque de moyens

Publié le 12/06/2013 – Mis à jour le 12/06/2013 à 16:13

Par J.-M. B.

Que l’hôpital aille mal, c’est une évidence qui passe en boucle dans les media. Mais même si ça va sans dire, le syndicat CGT santé du centre hospitalier de Maubeuge considère que ça va mieux en le disant et a déposé un préavis de grève pour ce vendredi avec, au programme de cette journée d’action, un rassemblement prévu boulevard Pasteur, devant l’établissement hospitalier.

hopital-300x163 dans LUTTESIls ont l’air fatigués Karim Azzedine et Guillaume Rosey,
fatigués des semaines à cinquante heures de travail
pour le premier cité, de nuit par surcroît.
(Photo La Voix du Nord)
-
-
À entendre le secrétaire de la section santé et son adjoint, c’est une large majorité du personnel hospitalier qui partage cet état. « La population de Sambre-Avesnois n’a plus les moyens de se soigner en santé mentale », résume Karim Azzedine. Arrive ensuite l’antienne, la litanie, le bilan de santé d’un hôpital public qui va mal : « Un mois sans psychiatre, sans assistantes sociales, sans médecin somaticien » pour commencer. Et puis la suite : « L’agence régionale de santé a baissé la dotation de 220 000 € en 2013, c’est l’équivalent de cinq infirmières. L’an dernier, c’était de 21 000 € et les baisses vont s’étaler jusqu’en 2016. Pour vingt patients, on demande une équipe de quatre personnes. Il arrive souvent que nous sommes deux pour vingt. On est à 54 000 heures supplémentaires sur l’ensemble du site. »

L’arrondissement à la traîne

Au centre hospitalier de l’Avesnois, le secteur psy c’est quatre-vingt-dix patients hospitalisés, les centres médicaux psychologiques et centres d’accueil thérapeutiques à temps partiel de Jeumont, Ferrière-la-Grande, Hautmont, Aulnoye-Aymeries, Le Quesnoy. La psy en Sambre-Avesnois, ce sont aussi les détenus de la maison d’arrêt, patients sur-représentés dans ce secteur de la santé, les rapports inutiles et non suivis d’effets qui s’empilent là-dessus le dénoncent régulièrement. C’est encore une population plus fragilisée qu’ailleurs dans le domaine de la santé mentale où, sur l’échelle de gravité, on traite de la déprime à la pathologie lourde.

« Aujourd’hui, on fait du gardiennage, il n’y a plus d’activités pour les malades », reprennent Karim Azzedine et Guillaume Rosey. Le ton est d’autant plus dépité qu’il a été et qu’il est encore beaucoup demandé au personnel d’un établissement qui affiche pour la première fois un déficit, à hauteur de trois millions d’euros indiquent les deux syndicalistes. « On en a marre d’être les bons élèves. Il y a eu beaucoup d’efforts de faits de la part du personnel. Les directeurs d’établissements devraient se positionner plus clairement vis-à-vis de l’ARS. Il faudrait aussi que Rémi Pauvros se mouille. Il a des nouvelles responsabilités et il est président de la Fédération régionale hospitalière. » Et les deux hommes de tourner les yeux vers Valenciennes et Denain où, enfoncent-ils, les équipes médicales et paramédicales sont au complet en psy. Bref, une fois de plus et à l’instar de ce qu’on peut constater dans d’autres domaines – les infratsructures et les liaisons ferroviaires par exemple -, l’arrondissement est à la traîne.

Publié dans ENTREPRISES, LOCALE, LUTTES, NATIONALE, POLITIQUE, PRESSE MEDIA, RENDEZ-VOUS, SANTE, SERVICES PUBLICS, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

EMPLOI – Feignies – Lutte des salariés de Sambre et Meuse – 11 juin 2013

Posté par pcfmaubeuge le 12 juin 2013

DANS LA PRESSE

Les grévistes de Sambre et Meuse Feignies ont déboulé à Maubeuge, ce mardi (VIDÉO)

Publié le 11/06/2013
Par La Voix du Nord

Les salariés en grève de l’usine Sambre et Meuse de Feignies ont occupé trois carrefours dans le centre-ville de Maubeuge, ce mardi matin.

Voir la vidéo    http://videos.lavoixdunord.fr/video/3aaa7796a3bs.html

Nouvelle action des grévistes de l’usine finésienne de production de matériels ferroviaires, mardi en fin de matinée dans le centre-ville de Maubeuge. Venus en cortège de l’usine de Feignies, ils ont procédé à des distributions de tracts aux giratoires du mail de la Sambre, de la porte de Paris et de la gare. Ce huitième jour de grève devrait être marqué aussi par la commission de conciliation, prévue ce mardi, à 15 heures à Valenciennes, en présence notamment du numéro trois d’UVZ, l’actionnaire russe qui détient l’activité sambrienne.

Publié dans AGGLOMERATION, EMPLOI, ENTREPRISES, LUTTES, POLITIQUE, PRESSE MEDIA, RENDEZ-VOUS, SALAIRES, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

Feignies – Les ouvriers de Sambre et Meuse méritent le respect !

Posté par pcfmaubeuge le 5 juin 2013

Feignies - Les ouvriers de Sambre et Meuse méritent le respect ! dans AGGLOMERATION pcf-front-de-gauche-300x101Section PCF Maubeuge/Val de Sambre
BP 32002 Louvroil
50606 – Maubeuge Cedex
http://pcfmaubeuge.unblog.frpcf.maubeuge@laposte.net

-

Les ouvriers de Sambre et Meuse méritent le respect !

Leurs revendications sont légitimes !

Pour la troisième journée consécutive, les ouvriers de Sambre et Meuse sont en grève. Ils revendiquent une augmentation de 1,5 euro par heure et une amélioration de leurs conditions de travail. Aujourd’hui, une délégation de responsables communistes est allée à leur rencontre.

Les grévistes de Sambre et Meuse se sont jetés dans l’action ce lundi, à l’appel de leurs organisations CGT/FO/CFTC En effet, le non-paiement au 3 juin des salaires de mai a mis le feu aux poudres. Ils revendiquent désormais une augmentation de 1,50 euro. Mais au-delà, c’est l’ensemble des conditions de travail, le manque d’équipement de protection, la vétusté du matériel, qui est en cause.

Trois réunions avec les dirigeants de l’entreprise capitaliste russe qui a racheté Sambre et Meuse ont eu lieu. Ceux-ci restent inflexibles. Les grévistes, eux, ont montré leur bonne volonté en renonçant au treizième mois qu’ils demandaient, et en débloquant l’accès au site.

Le choix de poursuivre ou non le conflit appartient aux grévistes. Les communistes les soutiennent et appellent les élus locaux à en faire de même.

En ce qui concerne les équipements de sécurité, l’entreprise doit appliquer la réglementation en vigueur et protéger ses salariés contre les risques du métier de métallo.

Par ailleurs, le minimum qu’un patron doit à ceux qui produisent ses richesses c’est le respect. Or, le représentant de l’entreprise russe a traité les grévistes de « barbares ». Nous condamnons cette attitude, qui ne peut s’excuser par une prétendue moindre organisation du salariat russe. Nous n’accepterons aucun argument de type nationaliste : quelle que soit sa nationalité, le patronat doit entendre raison.

Nous condamnons aussi la violence policière à l’égard des travailleurs en lutte et l’usage de gaz lacrymogène.

Ce soir, la grève continue à Sambre et Meuse. Les communistes soutiennent cette lutte et appellent la population à envisager la solidarité financière.

Après Savelys, Dembiermont et Neuhauser, ce beau combat montre que le peuple du Val de Sambre ne veut pas céder aux politiques austéritaires.

Maubeuge, 5 juin  2013

Fatiha Kacimi (co-secrétaire de la section PCF Sambre/Bavaisis) : 07 87 43 80 20
Arnaud Beauquel (co-secrétaire de la section PCF Sambre/Bavaisis) : 06 48 20 79 84
Xavier Dubois (co-secrétaire de la cellule de Maubeuge du PCF) : 06 30 04 16 02

Publié dans AGGLOMERATION, EMPLOI, ENTREPRISES, LUTTES, SYNDICATS | 1 Commentaire »

Emploi – Fabien THIEME – E.On France – Centrale thermique d’Hornaing

Posté par pcfmaubeuge le 22 mai 2013

Madame, Monsieur,
Cher(e) Ami(e),

Je vous prie de trouver ci-joint fichier pdf MONTEBOURG Arnaud – Centrale Hornaing 2013, pour votre information, le courrier que j’adresse ce jour à Monsieur le Ministre chargé du Redressement Productif au sujet de la centrale thermique d’Hornaing et par lequel je lui demande de tout mettre en œuvre pour que l’Etat prenne toutes ses responsabilités et intervienne très rapidement dans ce dossier stratégique, aux contours humains très forts.

Sachant l’intérêt que vous portez à ces questions et persuadé que vous n’hésiterez pas de communiquer ces éléments à vos amis,

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, Cher(e) Ami(e), en l’assurance de mes salutations les meilleures

Fabien THIEME
Vice Président du Conseil Général du Nord
Maire de Marly

Retrouvez ce communiqué et de nombreuses autres informations sur le site internet http://fabienthieme2008.elunet.fr

Publié dans EMPLOI, ENTREPRISES, LICENCIEMENTS, LUTTES | Pas de Commentaire »

EMPLOI – ANI – Démonstration de l’incapacité du gouvernement…

Posté par pcfmaubeuge le 21 avril 2013

DANS LA PRESSE

Politique – EMPLOI - ANI - Démonstration de l'incapacité du gouvernement... dans EMPLOI humanitefr le 21 Avril 2013

Sénat:

les communistes dénoncent « un coup de force contre le monde du travail »

2013-04-21assassi dans ENTREPRISES« Il s’agit d’un coup de force pas seulement contre la démocratie parlementaire, mais aussi contre le monde du travail », a réagi Elianne Assassi, présidente du groupe CRC samedi soir, alors que le gouvernement a fait passer en force, via une procédure accélérée, le projet de loi sur l’emploi dans la nuit de samedi à dimanche.

Elianne Assassi avertit que ce coup de force « ne restera pas sans conséquences ». « Jamais un gouvernement n’aura usé d’une telle arme à l’encontre de sa majorité parlementaire », souligne le groupe communiste, républicain et citoyen dans un communiqué publié samedi soir. « C’est la démonstration de l’incapacité du gouvernement à répondre aux questions et aux contre-propositions formulées par les 450 amendements élaborés avec le monde du travail et présentés par le groupe Communiste Républicain et Citoyen et qui s’opposaient frontalement au projet de loi rédigé par le MEDEF », poursuit le texte.

Fuir le débat

Les sénateurs communistes, qui ont quitté l’hémicycle samedi soir en signe de protestation contre le passage en force du gouvernement sur l’ANI, déplorent: « Le gouvernement a préféré fuir le débat, comme l’avait fait, en son temps, Nicolas Sarkozy, avec la réforme des retraites, contre son opposition ». Ils soulignent qu’ils étaient la plupart du temps des 48 heures de débat « plus nombreux dans l’hémicycle que les sénateurs et sénatrices des autres groupes ». Ils concluent en relevant que « le Gouvernent, qui a fait la promesse à Madame Parisot que le Parlement adopterait au mot près le texte qu’elle a rédigé, ne pouvait l’accepter et a préféré mettre un terme au débat, quitte à piétiner le droit du Parlement à faire la loi. »

Pour Michel Sapin, il en va tout autrement. Selon le ministre du Travail l’intention des sénateurs communistes était « d’empêcher que le vote intervienne dans les temps prévus », ce « que nous ne pouvons accepter ». D’où cette procédure accélérée.

  • A lire aussi:

Sénat: le gouvernement fait passer l’ANI en force
Le gouvernement musèle le parlement (CRC)

Publié dans EMPLOI, ENTREPRISES, HISTOIRE, JEUNES, LUTTES, NATIONALE, POLITIQUE, RETRAITES, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

12345...24
 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...