Sarko-Fillon se couchent devant les marchés

Posté par pcfmaubeuge le 26 août 2011

b19.png

L’agence de notation Standard & Poor’s envahie !

sarkofillonsecouchentdevantlesmarchs.jpgAu lendemain des annonces gouvernementales présentant un nouveau plan d’austérité pour satisfaire les marchés financiers, des militants communistes ont envahi les bureaux parisiens de l’agence de notation Standard & Poor’s pour dénoncer ce coup de force contre la démocratie.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, et Brigitte Gonthier-Maurin, sénatrice des Hauts-de-seine, participaient à cette action coup de poing.

PHOTOS

Publié dans CHOMAGE, CRISE, ECONOMIE - FISCALITE, NATIONALE, POLITIQUE, PRECARITE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Contre le coup d’Etat de la finance, Mobilisation !

Posté par pcfmaubeuge le 18 août 2011

Contre le coup d'Etat de la finance, Mobilisation ! dans CRISE

Contre le coup d’Etat de la finance, Mobilisation !

Patrick Le Hyaric | 18 août 2011 at 6 06 33 08338 | Catégories : Agences de notation, Banques, BCE, Crise, Economie, Fête de l’Humanité 2011, Fonds de stabilité européen, L’Humanité-Dimanche, Nicolas Sarkozy, Patrick Le Hyaric, patricklehyaric.net, Plan d’austérité, Protection sociale, Retraite, Services publics, Union Européenne | URL : http://wp.me/pAgrH-1nn

 dans EVENEMENTContrairement aux images que tente de nous renvoyer le complexe médiatico-politique, M. Sarkozy n’est pas en train de juguler la crise. Il l’aggrave et l’utilise pour déployer sa stratégie politique. Il compte faire d’une pierre deux coups dans une campagne électorale où il serait le sauveur suprême, avalisant ainsi l’idée de la nécessaire austérité pour les peuples. Une telle victoire idéologique dégagerait pour longtemps la voie aux rapaces de la finance.

Sa volonté d’inscrire l’interdiction des déficits publics dans la Constitution, ce qu’ils appellent « la règle d’or », est significative des objectifs poursuivis par le Chef de l’Etat. Elle vise aussi à déconsidérer les forces de gauche présentées comme irresponsables et s’accommodant de « trous » dans les budgets. Un comble quand on sait que ce sont  M. Sarkozy et la droite qui ont considérablement creusé les déficits en réduisant les contributions des plus fortunés et du capital à la vie de la société, en attaquant  les services publics, en laminant sans cesse les droits sociaux. Ainsi, il y a un an, ils ont, au mépris de l’opinion majoritaire du pays, fait passer l’âge ouvrant droit à la retraite – à 67 ans en réalité-, pour que notre pays garde sa note triple A.

Lire la suite

Publié dans CRISE, EVENEMENT, PRECARITE, RETRAITES, SERVICES PUBLICS | 1 Commentaire »

Economie… nulle !

Posté par pcfmaubeuge le 13 août 2011

b14.png
12 août 2011

La croissance nulle de la France n’est pas le fruit du hasard mais bien la conséquence de choix politiques

L’institut national de la statistique (INSEE) annonce une croissance nulle pour l’économie française  au deuxième trimestre. Pourtant et contre toute raison, le ministre de l’Économie François Baroin, devenu une espèce de témoin de Jéhovah de la croissance perdue, continue d’afficher sa confiance et maintient la prévision de croissance de 2% pour 2011.

bar.jpgA la vérité, les principaux responsables du suicide de l’économie française sont aujourd’hui au gouvernement. Ce bilan est le leur. Il a pour origine tout l’argent public détourné vers les banques et le soutien gouvernemental invétéré aux gâchis provoqués par les marchés financiers, détournement assorti d’un plan d’austérité concocté à base de RGPP, de non-remplacement d’un retraité sur deux et de pression à la baisse constante sur le pouvoir d’achat. La croissance nulle de la France n’est pas le fruit du hasard mais bien la conséquence de choix politiques.

Face à la crise financière, l’exécutif annonce déjà un tour de vis supplémentaire pour satisfaire les agences de notation en voulant faire voter coûte que coûte la règle d’or. Mais les mêmes causes produisant les mêmes effets, nul besoin d’être devin pour annoncer que la récession est au bout du chemin si le Congrès prenait une telle décision. Pas une voix à gauche ne doit manquer pour empêcher le sabordage de notre économie !

Publié dans CRISE, ECONOMIE - FISCALITE | 1 Commentaire »

Poésie

Posté par pcfmaubeuge le 9 août 2011

 

Un monde à secourir !

 

N’entends-tu pas… « au secours ! » et ces cris ?…
Réveille-toi ! voici le retour des mauvais jours…
Mes enfants, allons clamer ces mauvais tours…
C’est au « nain » qu’on doit ces « jours pourris » !

Qui empoisonnent le peuple sans répit …

Le monde entier souffre en silence,
Comme il appelle et cri de toutes parts !
Douce, mais pauvre, triste France… C’est un appel, lutte poings levés dès ce soir…

Ne vois-tu pas sombrer tous les acquis ?

Dans les regards brûlent des larmes,
Qui coulent en nos cœurs sans répit…
Ouvrez les yeux, fixez l’ infâme !
Demain il faut combattre le «méprisable petit » !

Luttons et décidons de nos vies !…

On l’ a voulu la « liberté, égalité, fraternité » !…
Au nom de nos anciens on ira tout rechercher !
Nos droits et nos valeurs, honneur de notre pays chéri !…
Que tu viennes d’ ici ou là-bas, ensemble marcher

Les bras tendus et le poing levé !

D’autres manipulent de même en ce monde !
Qui exigent : donner et donner plus d’ effort…

Pour souffrir et souffrir plus encore ! Mais il est un NON à formuler tous ensemble !…

Que jamais …l’ Humain ne sombre… jamais !…

Le monde entier souffre et supplie !
Il a besoin d’ aide et d’ amour…
Courez, courez tous vous réunir en ce jour,
Allons combattre celui qui a notre mépris !

« nain qui parade, sourit » et qui nous pourrit la vie !!!

Dans nos cœurs, c’est ce combat , qui nous rappelle
Cet amour du bien commun et d’ aide fraternelle…
De lui, souvent dépend la survie des plus petits …
Il faut suspendre ce déclin dès aujourd’hui …

N’y touche pas !… ne touche plus à l’ HUMAIN !

mariealine.jpg Marie-Aline le 9 Août 2011

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, CRISE, CULTURE, ECONOMIE - FISCALITE | Pas de Commentaire »

Marchés financiers

Posté par pcfmaubeuge le 9 août 2011

b11.png

Rompre avec l’endettement sur les marchés financiers

Il faut impérativement cesser d’encourager les marchés financiers par la fuite en avant généralisée dans l’endettement public auprès d’eux, comme ne cessent de le faire les États-Unis et l’Union européenne aujourd’hui.

graphique.jpgCertes, l’intervention de la BCE, lundi, a permis, dans l’immédiat, d’éviter le krach que l’on prédisait après la dégradation, par une agence, de la notation de la dette fédérale des États-unis en écho au relèvement de son plafond pour que Washington puisse continuer de soutenir son effort de guerre, ses énormes dépenses de domination et de gâchis financiers grâce aux privilèges du dollar.

Cependant, le rachat par la BCE de titres de dettes souveraines de l’Italie et de l’Espagne, au delà de ceux de la Grèce, de l’Irlande et du Portugal, ne vise qu’à maintenir la confiance des créanciers privés (banques, assurances, fonds spéculatifs…) le temps que les décisions prises au sommet européen extraordinaire du 21 juillet dernier soient ratifiées par les États de la zone euro.

Ce sera, alors, au Fonds européen de stabilité financière de prendre le relai en amplifiant l’endettement public de la zone euro sur les marchés mondiaux, en rivalité avec celui des États-Unis, avec, pour contrepartie, une casse accrue de l’emploi, des salaires, de la formation, des retraites et de services publics.

Il est urgent de rompre avec cette logique folle qui fait que, désormais, la dette publique mondiale approche les 40 billions (millions de milliards) de dollars, contre 29 500 fin 2007, tandis que la croissance pique à nouveau du nez et que le chômage redouble!

Il faut, au contraire, moyennant une création monétaire nouvelle massive des banques centrales et du FMI, faire reculer la domination des marchés financiers avec, au-delà du remboursement de dettes, un immense effort commun de promotion de l’emploi, de la formation, des salaires, de la protection sociale et des services publics en France, en Europe et dans le monde.

Il devient urgent, en effet, de faire prévaloir, dans les financements, des finalités sociales face aux difficultés considérables qui assaillent les populations, à l’explosion des gâchis financiers et des dépenses de surarmement qui préparent une crise mondiale d’une tout autre ampleur que celle de 2008-2009.

La BCE doit être profondément réorientée dans ce sens, à l’appui des luttes sociales qui, de partout, montent en Europe. Les peuples européens ont tout à gagner, en même temps, à un rapprochement avec les pays émergents et en développement pour contraindre les États-Unis à entrer dans une négociation internationale nouvelle, pour faire reculer le rôle du dollar en promouvant une monnaie commune mondiale, à partir des droits de tirage spéciaux du FMI, pour un co-développement pacifique de toute l’humanité.

C’est dire si, en France, il faut absolument refuser la prétendue « règle d’or » des finances publiques proposée par Sarkozy, mettre en cause les pactes de stabilité et de compétitivité et, avec un pôle financier public et des fonds publics régionaux, mobiliser un nouveau crédit sélectif pour sécuriser l’emploi, la formation, les salaires, les retraites et une croissance réelle durable. Aucune voix à gauche ne doit manquer pour faire barrage à la règle d’or.

A voir aussi

 

Publié dans CRISE, ECONOMIE - FISCALITE, ENTREPRISES, POLITIQUE, PRECARITE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

HD – La tactique change pour la même sale politique

Posté par pcfmaubeuge le 28 juillet 2011

HD - La tactique change pour la même sale politique dans CRISE

La tactique change pour la même sale politique

Patrick Le Hyaric | 28 juillet 2011 at 5 05 10 07107 | Catégories : BCE, Crise, Fonds de développement humain, social et écologique, François Fillon, France, L’Humanité-Dimanche, Nicolas Sarkozy, OTAN, Pacte pour l’Euro plus, Patrick Le Hyaric, Traité de Lisbonne, Union Européenne | URL : http://wp.me/pAgrH-1mQ

 dans ELECTIONS

Une petite musique médiatique explique depuis plusieurs jours qu’à la faveur de la crise européenne le président de la République retrouve de la crédibilité et remonte dans les sondages. Que se passe-t-il ? Le chômage diminue ? Le pouvoir d’achat s’améliore ? L’augmentation des salaires et une baisse des prix sont décidés ? Une réforme fiscale juste est-elle en cours ? Toutes les suppressions d’emploi dans les services publics notamment à l’école et dans les hôpitaux sont-elles abandonnées? L’Europe érige-t-elle enfin en priorité absolue le sort des êtres humains et non plus celui des banquiers ? Rien de tout cela évidemment ne connaît un début de commencement. Certes, il y a un changement de tactique, des mises en scène nouvelles, l’organisation de l’expression d’une droite ultra pour donner à M. Sarkozy un visage d’homme raisonnable ; des mensonges et la préparation de la figure du futur père de famille avec l’isolement de Madame sous les lambris du fort de Brégançon, avec la distillation régulière de photos sur papier glacé de la grossesse dans quelques magazines. Rien à voir évidemment avec le sort de l’ouvrière de l’agroalimentaire ou de l’employée de supermarché contrainte de travailler plus longtemps dans le stress. Car la souffrance sociale continue de se répandre dans tous les pores de la société, tandis que les profits des grands groupes ne connaissent aucun congé. Les plus scandaleux étant ceux de la firme Total, qui s’engraisse -l’Etat aussi-  à mesure que chaque famille utilise son véhicule.

Lire la suite… »

Publié dans CRISE, ELECTIONS, LUTTES, PRECARITE, SERVICES PUBLICS, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

Richesse partagée ? La belle blague !

Posté par pcfmaubeuge le 23 juillet 2011

b23.png

Laurence Parisot assure que la richesse est bien partagée en France : la blague !

Quelques chiffres significatifs :

  • 10.3 milliards d’euros de profits pour Total en 2010 sans aucune imposition sur la société.
  • Liliane Bettencourt devrait être imposée à 4% en 2011. La femme la plus riche de France se verra donc appliquer le même taux qu’un contribuable touchant 1.300 euros net par mois. Elle bénéficie de la réforme de l’impôt sur la fortune.
  • Bénéfices nets des sociétés du CAC 40 en 2010 : 83 milliards d’euros, 40% de dividendes reversés aux actionnaires et une imposition de seulement 8%. En plus de ces bénéfices records, les grands patrons du CAC 40 augmentent leurs salaires de 24%.
  • Plus on est riche, moins on paie d’impôt : pour 36 000€ de revenus annuels familiaux, l’impôt s’élève à 25% alors que pour 100 000€ de revenus annuels familiaux, il s’élève à 17%.
  • ¼ des salariés gagne à peine 25€ par jour.

_________________________viechre.jpg

À l’heure où la précarité explose, où la dégradation salariale touche une immense majorité des salariés et où les retraités voient leur pouvoir d’achat en perpétuel recul, finir les fins de mois devient de plus en plus difficile pour un nombre sans cesse plus important de ménages.Avec cette campagne nous voulons dénoncer la situation insupportable imposée à notre peuple et avancer un grand nombre de propositions immédiates ou de moyen terme pour mettre en œuvre d’autres choix. Quand les grands médias ne s’intéressent qu’à la scénarisation de 2012, nous voulons mettre au cœur du débat politique la question sociale.

Les articles de ce dossier

Publié dans CRISE, ECONOMIE - FISCALITE, EGALITE, PRECARITE, RETRAITES, SALAIRES | Pas de Commentaire »

12345...14
 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...