Tribunes de notre conseillère régionale Annick Mattighello dans l’Humanité

Posté par pcfmaubeuge le 25 novembre 2013

www.humanite.fr/invites/annick-mattighello-la-vraie-urgence-c-est-d-era…

Il y a 1 jour – Chaque année, je crains le retour de l’hiver. Et cette année encore plus. Ici, le chômage est au plus haut. Cela dure depuis des décennies et

www.humanite.fr/invites/annick-mattighello-la-reforme-des-rythmes-scol…

Il y a 2 jours – La réforme des rythmes scolaires telle qu’elle est aujourd’hui envoie les maires dans le mur. D’une part elle n’est pas totalement financée.

www.humanite.fr/invites/annick-mattighello-des-digues-democratiques-gar…

Il y a 1 jour – À l’occasion du congrès, je voudrais saluer tous mes collègues républicains. Être maire aujourd’hui est une fonction exigeante, lourde de

www.humanite.fr/mot-cle/annick-mattighello

Annick Mattighello. La réforme des rythmes scolaires aggrave les inégalités entre communes, écoles et enfants. La réforme des rythmes scolaires telle qu’elle

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, CHOMAGE, ECONOMIE - FISCALITE, EDUCATION NATIONALE, EMPLOI, ENTREPRISES, JEUNES, LEGISLATION, LOCAL, POLITIQUE, PRECARITE, PRESSE MEDIA, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Agglomération – Maubeuge : entretien avec Daniel Barbarossa

Posté par pcfmaubeuge le 18 novembre 2013

Agglomération - Maubeuge : entretien avec Daniel Barbarossa dans AGGLOMERATION danielbarbarossa

-

LE COURRIER DU PARLEMENT EUROPÉEN
« Maubeuge »

RÉDACTION GÉNÉRALE : Un entretien avec Daniel Barbarossa

-

« Mettons en valeur les racines du futur »

-

Entre mémoire de l’industrie et mise en valeur du patrimoine naturel et militaire, le tourisme maubeugeois s’attend à des lendemains qui chantent.

Un entretien avec Daniel Barbarossa,
Conseiller délégué au développement touristique

 

Quel sont les principaux atouts touristiques de l’Agglomération ?

Maubeuge est une ville Lurçat, du nom de l’architecte chargé du plan de reconstruction en 1945, mais avant tout une ville Vauban, puisqu’elle abrite les fortifications de l’ingénieur militaire. Le zoo, qui se trouve à l’intérieur des remparts, deviendra le Parc de la biodiversité et prendra une toute autre dimension au cours des dix prochaines années. Le rapport nature/industrie est une des caractéristiques essentielles de la région : l’industrie a marqué les paysages, ces derniers s’étant réapproprié les friches industrielles. Cela crée, dans une aire géographique globalement verte et bocagère, la particularité de la vallée de la Sambre. Le regard extérieur est attiré par certaines maisons complètement métalliques, devenues une curiosité architecturale, les corons ouvriers ou encore des friches industrielles énigmatiques, comme le dispatching à Louvroil. A première vue, ce dernier ressemble plus à un ovni planté dans le sol qu’à un ancien répartiteur de minerais ! L’Art déco, représentant tout un pan de notre offre touristique, est raccordé au travail mené sur la mémoire industrielle, qu’elle soit verrière, sidérurgique, cheminote ou métallurgique. A titre d’exemple, le musée du verre, situé aux abords de l’Agglomération, est en train de devenir un espace de création à part entière.

Comment accélérer le développement du tourisme fluvial ?

Nous avons mis en place beaucoup d’aménagements au sujet de la Sambre, notamment sur la préservation de la biodiversité et la protection des berges, en intégrant la véloroute sur les voies de halage. L’Agglomération se trouve au carrefour de la voie Euro3 Paris-Moscou et dispose d’un relais Eco-vélo labellisé Gîtes de France. Raccordé au Ravel belge, ce schéma global offre des boucles extrêmement intéressantes, peaufinées dans le Parcours Sambre. Ce programme interrégional et transfrontalier vise à développer les capacités d’hébergement, de commercialisation, d’ingénierie et de mise en valeur touristique, autour de l’unité de la Sambre et de la notion d’itinérance. Des jeux interactifs, proposés en partenariat avec les acteurs locaux, mettront en scène ces parcours. L’outil informatique permet aux utilisateurs de télécharger des circuits ou des informations. Une étude a montré que la remise en navigation touristique de la Sambre prendra du temps. S’il s’agit d’un dossier très complexe, il aboutira certainement ; y penser dès maintenant est donc loin d’être inutile. Nous travaillons ainsi d’arrache-pied afin de proposer le meilleur service possible lorsque la remise en navigation de la Sambre sera achevée.

Quelle vision à long terme proposez-vous ?

L’équipe en place a lancé une étude sur la définition d’une stratégie touristique, de manière à proposer des fiches quasiment opérationnelles pour les prochains élus. Il faudra par exemple travailler l’articulation entre le zoo et l’ensemble de l’arrière-pays, faire en sorte que le Parc de la biodiversité devienne une porte d’entrée du tourisme dans toute l’Agglomération. Nous espérons qu’au moins une fraction des 500 000 visiteurs attendus poursuivent la découverte de la région ou reviennent explorer les véloroutes, la biodiversité et le patrimoine militaire. À Feignies, le fort de Leveau, réhabilité par des bénévoles de façon magistrale, rappelle que la ceinture fortifiée s’étend au-delà de Maubeuge. Un partenariat avec la CCI permet de mieux qualifier l’offre touristique. Face au manque de personnel parlant le néerlandais, il faut s’engager dans la voie de la formation. Nous habitons une Agglomération confortable, qui offre un cadre de vie agréable au cœur d’un environnement magnifique. Il importe désormais de cultiver le rapport industrie/nature et de mettre en valeur les racines du futur.v

Propos recueillis par Olivier Gil

Publié dans AGGLOMERATION, ECOLOGIE, ECONOMIE - FISCALITE, EMPLOI, ENTREPRISES, LOCAL, MAUBEUGE | Pas de Commentaire »

Une régie publique de l’eau pour notre Val de Sambre ?

Posté par pcfmaubeuge le 26 juin 2013

Une régie publique de l’eau pour notre Val de Sambre ? dans AGGLOMERATION 1_pcf-maubeuge

Cellule Albert Maton (PCF Maubeuge)

BP 32002 Louvroil
50606 – Maubeuge Cedex
http://pcfmaubeuge.unblog.fr/
pcf.maubeuge@laposte.net

-

 

Une régie publique de l’eau pour notre Val de Sambre ?

-

A la faveur d’une initiative du Collectif du refus de la misère, un débat sur une régie publique de l’eau prend place dans notre territoire. Les communistes de Maubeuge rappellent leurs positions à ce sujet.

L’eau est un bien naturel, qui doit par nature être à la disposition de la collectivité. Indispensable à la vie, elle ne peut être considérée comme un objet marchand.

La communauté d’agglomération des Lacs de l’Essonne, gérée par le Front de Gauche, a fait le choix d’une régie publique, et a pu proposer des tarifs jusqu’à 30% moins chers que l’opérateur privé. En récupérant les bénéfices versés aux actionnaires de Véolia, nous pourrons également le faire dans notre secteur.

La privatisation d’EDF-GDF a également montré que le secteur privé n’était pas capable d’assurer un accès au meilleur marché possible à la population.

Les salariés d’Eau et Force (en réalité Véolia) ne doivent pas non plus s’inquiéter : nous nous battrons pour que l’ensemble des emplois soient maintenus dans le nouveau cadre public qui serait mis en place, alors que Véolia annonce supprimer 1500 emplois dans sa filiale « eau ».

Les communistes sont favorables à une gestion publique, sous contrôle des salariés et des usagers, de l’ensemble des services indispensables à la vie quotidienne, et en tout premier lieu l’approvisionnement en eau.

Ce sera une de nos revendications dans le cadre de la campagne des élections municipales à Maubeuge.

Pour que le Val de Sambre soit enfin respecté,

Régie publique de l’eau !

Maubeuge, 24 juin 2013
Xavier Dubois
Secrétaire de la cellule de Maubeuge du PCF
06 30 04 16 02

Publié dans AGGLOMERATION, ECOLOGIE, ECONOMIE - FISCALITE, ENERGIE, LOCAL, MAUBEUGE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Dans Liberté Hebdo…

Posté par pcfmaubeuge le 27 avril 2013

Liberté Hebdo

19 au 25 avril 2013

Dans Liberté Hebdo... dans ECONOMIE - FISCALITE scan0496scan0498 dans EMPLOI Voir Groupe Communiste et Républicain – Conférence de presse 3 avril 2013

 

26 avril au 2 mai

scan0499 dans ENTREPRISESVoir Cellule de Maubeuge – Invitation 30 avril 2013

Publié dans ECONOMIE - FISCALITE, EMPLOI, ENTREPRISES, LOCAL, LOCALE, MAUBEUGE, POLITIQUE, PRESSE MEDIA, VIVRE A | 1 Commentaire »

Groupe Communiste et Républicain – Conférence de presse 3 avril 2013

Posté par pcfmaubeuge le 5 avril 2013

GROUPE COMMUNISTE & RÉPUBLICAIN
AU CONSEIL MUNICIPAL DE MAUBEUGE

Conférence de presse du 3 avril 2013

Déclaration de Louis Mazuy

Merci de votre présence. Nous vous avons réuni pour vous présenter quelques points clefs de notre activité d’élus municipaux de Maubeuge et de conseillers communautaires, en forme de bilan partiel depuis 2008, année de notre élection.

Notre présentation va se faire en plusieurs parties :

  • D’abord Christine Savaux résumera le sujet des rythmes scolaires pour lequel elle s’est beaucoup investie.
  • Ensuite, je dirais quelques mots sur la contradiction dans laquelle se trouve notre député maire,
  • Puis, partant du constat que le système d’aides publiques de l’agglomération a en partie perdu sa crédibilité, j’évoquerai la piste de changement de cette politique que nous sommes en train d’étudier,
  • Nous donnerons notre appréciation sur la question du contournement de Maubeuge.
  • Enfin, concernant l’enjeu du commerce de Maubeuge, nous ferons quelques remarques.

Rythmes scolaires :

Présentation de Christine Savaux

Contradiction du député maire. Comme député socialiste non critique, il vote pour la politique du gouvernement Eyraud, qui équivaut à une politique d’austérité, et à une baisse des aides de l’État aux communes. Puis comme maire, pour l’application des rythmes scolaires, il préconise d’appliquer la réforme, même si cela augmentera les dépenses du budget municipal.

Activité économique de l’agglomération :

Le système d’aides publiques de l’agglomération a perdu sa crédibilité car les subventions sont maintenues même si les engagements de créations d’emploi et d’augmentations de l’effectif de l’entreprise ne sont pas respectés. Plusieurs conventions comportent un alinéa qui permet aux entreprises de réduire l’effectif de référence, en fonction duquel est évaluée la tenue on non des engagements. On s’aperçoit aussi que l’agglomération subventionne des investissements dont l’objectif est de faire des gains de productivité. Il n’est alors pas étonnant que les engagements de créations d’emplois ne soient pas tenus. Après tous les cadeaux que les entreprises ont eu de la part de l’État, notamment la suppression de la taxe professionnelle, ce type de subvention n’est pas légitime.
Par contre, l’octroi de prêts aux TPE, mis en place à l’initiative de Michel Vasse, est un système intéressant car il évite aux petites entreprises d’avoir à payer des intérêts d’emprunts trop lourds aux banques.

Les fonds publics pour le développement économique doivent changer de cible. Avec la législation actuelle, même si elle devrait être plus appropriée, il est possible de construire avec des groupements d’entreprises de véritables projets de développement, avec une véritable dynamique de créations d’emploi. Cela demande plus de préparation et d’implication que le saupoudrage de subventions. Les collectivités publiques et les organismes liés à l’État comme OSEO pourraient avoir un rôle efficace. C’est une question de volonté politique. Pour l’instant, le vice président de la commission économique de l’agglomération Christophe Di Pompeo et le Président Rémi Pauvros se contentent de suivre la politique du gouvernement qui veut accorder 20 milliards d’euros de l’État aux entreprises sans engagement réel de créations d’emploi.

Contournement Nord de Maubeuge :

il faut rendre à César ce qui à César. Apparemment, tout le monde se dit pour le contournement aujourd’hui.
Néanmoins, ce sont les élus communistes de Maubeuge et en particulier Daniel Barbarossa qui lors du conseil municipal du 22 octobre 2010 a soulevé la question, constatant que le maire de Maubeuge prévoit un emplacement pour un futur centre équestre, sans se poser la question où passera le contournement Nord. Il est intéressant de consulter le rapport du CEGEDO de 2011. Il montre qu’il n’y a pas de projet précis préconisé par les élus et que le maire de Maubeuge a une attitude pouvant s’expliquer pour des raisons tactiques. Il y a donc un risque que le sujet s’enlise à nouveau pour longtemps.  

Commerce à Maubeuge et le projet Eurasambre :

L’idée de s’appuyer sur la réussite de Match pour réaliser un aménagement urbain, comprenant des commerces, des constructions de logements et des entreprises de service a une certaine crédibilité. Toutefois, l’enquête publique a mis en évidence deux écueils principaux. Si l’essentiel des commerces qui veulent s’implanter dans le secteur Eurasambre sont des transferts de magasins déjà implantés dans Maubeuge, l’opération ne sera pas une réussite. D’autre part, les difficultés d’accès au centre de Maubeuge en voiture pour faire ses courses sont une limitation sous estimée dans le projet.

Autres implications :

la responsabilité de Jean Fourneau au CCAS de Maubeuge, l’implication de Daniel Barbarossa pour le développement du tourisme à l’agglomération, notre soutien à l’association des centres sociaux et à toutes les autres associations assurant des rôles d’animation dans la ville.

Publié dans ASSOCIATIONS, ECONOMIE - FISCALITE, EMPLOI, ENTREPRISES, JEUNES, LOCAL, LOCALE, MAUBEUGE, POLITIQUE, QUARTIERS, VIVRE A | Pas de Commentaire »

Louvroil – “STUDENT LIVE REVIEW” – 13 février 2012

Posté par pcfmaubeuge le 10 février 2013

 “STUDENT LIVE REVIEW” du Campus des Musiques Actuelles – Mercredi 13 Février à 20h00 – Espace Casadesus.

Louvroil -  “STUDENT LIVE REVIEW” - 13 février 2012 dans AGGLOMERATION casadesus

Publié dans AGGLOMERATION, CULTURE, LOCAL, RENDEZ-VOUS | Pas de Commentaire »

Conseil municipal du 11 octobre 2012 – MOTION CONTRE L’’AUSTÉRITÉ

Posté par pcfmaubeuge le 6 novembre 2012

Groupe des conseillers municipaux communistes et républicains

MOTION CONTRE L’’AUSTÉRITÉ

Les analystes économiques sont très nombreux à prédire que la poursuite de l’’austérité menace l’’Europe et la France d’’une récession sévère, ce qui va à l’’encontre de l’’objectif du pacte de croissance prôné par François Hollande. Les conséquences pour la population de notre ville et la Sambre-Avesnois sont dramatiques. La pauvreté déjà très forte serait gravement accentuée. La très faible croissance économique conduit à une forte progression du chômage, en étant une des causes principales des suppressions d’’emplois dans de nombreuses activités économiques. C’est très net pour l’’industrie automobile, dont dépendent des milliers d’emplois dans notre région.

Plusieurs analystes économiques soulignent que la règle d’’or du traité budgétaire, limitant le déficit des états à 0,5%, entraînera une forte réduction des investissements publics. Les dirigeants politiques libéraux ayant inspiré le nouveau traité budgétaire veulent réduire les investissements publics, afin que la finance privée puisse prendre le contrôle des activités de services, assurées jusqu’’à présent par les services publics.  Les collectivités locales sont très menacées par cette logique. Contraint de réduire ses charges, sous peine de sanctions, l’’État poursuivra la baisse des contributions financières aux budgets des collectivités locales, devant compenser les divers transferts de compétences. De plus, les banques, sous contrainte des marchés financiers, restreignent les possibilités de crédit. Le respect des règles du nouveau traité et l’’austérité sont les facteurs d’une forte dégradation du secteur public et des collectivités locales.

Pour sortir de la crise, le chemin d’’une autre Europe est à emprunter au plus vite en renonçant à l’’austérité. Le rôle de la banque centrale doit changer, afin que les États puissent emprunter sans être contraint de s’’endetter sur les marchés financiers. Le contrôle public sur les banques et les opérations financières doit être reconstruit.

Le conseil municipal de la ville de Maubeuge demande donc solennellement à Monsieur le Président de la République, François HOLLANDE, d’’engager au nom de notre pays une véritable renégociation des traités Européens et de prendre dès à présent des mesures permettant aux collectivités publiques de pouvoir obtenir de prêts à bas taux d’’intérêt, autres que ceux des marchés financiers.

            Présentée par le groupe des conseillers municipaux communistes et républicains

            Le 11 octobre 2012

__________________________

Lettre du 17 octobre 2012  à Monsieur le Maire →  fichier pdf lettre17octobre2012 – Monsieur le Maire-1

Publié dans ECONOMIE - FISCALITE, LOCAL, LOCALE, MAUBEUGE, NATIONAL, POLITIQUE, PRECARITE, VIVRE A | Pas de Commentaire »

123456
 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...