Maubeuge – Cercle de silence – samedi 22 février 2014

Posté par pcfmaubeuge le 15 février 2014

cercle de silence

 

 

Cercle de Silence de Maubeuge

SAMEDI 22 FEVRIER 201411h (précises)- place des Nations.


Depuis un mois

  • Encore et toujours : Une famille enfermée deux jours privée au centre de rétention administrative (CRA) de Nîmes avec leur enfant de 2 ans ; une maman nigériane enfermée une nuit dans le CRA de Metz accompagnée de ses deux filles âgées de 4 mois et de deux ans.
  • Cette semaine, un tunisien expulsé par bateau en Tunisie ;il laisse à Quimper sa futur femme et l’enfant qu’elle porte, avec qui il devait se marier le samedi suivant.
  • Des familles Roms sur notre territoire (7 adultes et 2 très jeunes enfants) toujours dans l’incertitude concernant leur avenir après le 31mars ; certains sont sous le coup d’une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français)
  • Une refonte des textes sur l’asile et le séjour des étrangers en France qui ne laisse présager rien de bon.
  • Et toujours, des personnes sans solution administrative depuis 6-7 ans sur notre territoire.

Dans le même temps, des choses se font

  • Des familles de migrants sont accompagnées par des bénévoles qui leur apporte chaleur humaine, réconfort, qui les reconnaissent comme des personnes
  • Un collectif Roms Sambre qui visite, qui rencontre autour d’un café, qui brise la solitude et les clichés portés sur les personnes.

Non, l’heure n’est pas au désespoir

Au contraire, notre vigilancenotre refus d’attitudes, de pratiques scandaleuses et indignes doivent continuer à se manifester; il nous faut rester mobilisés pour dénoncer l’inacceptable, pourtant devenu banal et quotidien.

Nous ne pouvons laisser faire, cautionner, être complices,au nom de notre humanité commune!

« …En refusant le flot de paroles et de sons de notre société, nous savions déjà que faire silence à l’intérieur de soi permet d’accueillir et d’écouter la profondeur du vrai soi qui existe en chacun de nous. Ce centre de nous-mêmes demande d’être fortifié. Ce ne sont plus les slogans, les idées toutes faites. Nous l’appelons conscience… »  Alain Richard, franciscain de Toulouse

Chacun(e) de nous a donc cette double responsabilité :

  • participer au Cercle de Silence pour dire « non », pour expliquer, pour montrer une solidarité
  • inviter d’autres personnes à nous rejoindre.

Alors, à samedi prochain à Maubeuge, à l’heure, nombreux et déterminés.

Bien amicalement.
Jean-Marie

A télécharger  fichier pdf CERCLE DU SILENCE MAUBEUGE COMPLET 22 02 2014

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, Discrimination, FRATERNITE, LIBERTE, NATIONALE, POLITIQUE, PRECARITE, RENDEZ-VOUS | Pas de Commentaire »

Cercle de Silence de Maubeuge – 25 JANVIER 2014

Posté par pcfmaubeuge le 21 janvier 2014

cercle de silence

Le prochain Cercle de Silence de Maubeuge aura lieu

SAMEDI 25 JANVIER 201411h (précises) - place des Nations.

Depuis un mois,

  • Encore des migrants disparus en mer au large de Lampédusa
  • Une réforme de l’asile en préparation qui est tellement frileuse qu’elle ne changera rien :  l’engorgement des CADA  continuera, la procédure d’asile demeurera ce qu’elle est : un moyen de dissuation et de rejet, alors qu’il être un droit inconditionnel d’accueil, tel qu’il figure dans la Convention de Genève de 1951
  • Un statut quo insupportable concernant toute régularisation des personnes hors cadre légal, perspectives d’élections oblige !!!

Dans le même temps, des choses se font :

  • Un après-midi Migrants sur Maubeuge, à l’occasion de Noël, qui a rassemblé plus de 100 personnes, avec femmes et enfants et qui a permis de se retrouver, de se parler, d’offrir des cadeaux aux enfants
  • Un collectif Roms Sambre qui accueille, qui invite à l’hospitalité, qui ne se résigne pas.
  • Des personnes qui se mettent en route pour rencontrer, réconforter, se faire proche, parce qu’elles ont été témoins de situations concrètes indignes.

 Non, l’heure n’est pas au désespoir.

Au contraire, notre vigilancenotre refus d’attitudes, de pratiques scandaleuses et indignes doivent continuer à se manifester; il nous faut rester mobilisés pour dénoncer l’inacceptable, pourtant devenu banal et quotidien.

Chacun(e) de nous a donc cette double responsabilité :

  • participer au Cercle de Silence pour dire « non », pour expliquer, pour montrer une solidarité  
  • inviter d’autres personnes à nous rejoindre.

Nous ne pouvons laisser faire, cautionner, être complices,

au nom de notre humanité commune!

Alors, à samedi prochain à Maubeuge, à l’heure, nombreux et déterminés.

Bien amicalement.
Jean-Marie

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, CULTURE, Discrimination, FRATERNITE, LIBERTE, MAUBEUGE, NATIONALE, POLITIQUE, PRECARITE, RENDEZ-VOUS | Pas de Commentaire »

FABIEN THIÉMÉ – « Nelson Mandela : disparition du héros de la nation arc-en-ciel »

Posté par pcfmaubeuge le 7 décembre 2013

COMMUNIQUÉ DE FABIEN THIÉMÉ

Vice Président du Conseil Général du Nord
Maire de Marly

 

cid:image001.jpg@01CEF26B.222FE630

 

« Nelson Mandela : disparition du héros de la nation arc-en-ciel »

C’est avec une profonde tristesse que je viens d’apprendre la disparition de Nelson Mandela à l’âge de 95 ans.

Le héros de la nation arc-en-ciel aura lutté jusqu’au bout contre la maladie, lui qui n’ignorait pas ce que signifie le verbe lutter.

Sa vie aura été en effet marquée par de nombreux combats pour l’égalité, contre l’apartheid et la pauvreté, combats pour lesquels il sera condamné à la prison et aux travaux forcés à perpétuité au bagne de Robben Island.

Il sera libéré après vingt-sept années d’emprisonnement dans des conditions particulièrement rudes. Une libération alors fêtée dans le monde entier par tous ceux qui se sont mobilisés en ce sens, mobilisations auxquelles j’avais pris part à l’époque.

J’ai eu l’honneur de rencontrer Nelson Mandela le 7 juin 1990 à l’Assemblée Nationale, occasion au cours de laquelle lui a été remis des mains d’Alain Bocquet l’affiche de l’exposition de cent plasticiens organisée à Lille pour sa libération.

Je n’oublierai jamais cette rencontre avec ce grand Homme qui dégageait une énergie considérable et portait en lui le combat de tout un peuple.

J’ai également en souvenir la venue à Marly de Dulcie September, Responsable de l’ANC en France, pour l’inauguration de l’Ecole Nelson Mandela, dans ce poumon Marlysien qu’est le quartier de la Briquette.

Prix Nobel de la paix en 1993, Nelson Mandela deviendra en 1994 le premier président noir de l’Afrique du Sud lors des premières élections nationales non raciales.

Avec cette disparition, pleurée par le peuple sud-africain et le monde entier, l’humanité perd incontestablement l’un de ses héros.

N’oublions pas le combat pour l’égalité et la dignité humaine de celui pour qui « être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres ».

Marly, le 6 décembre 2013

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, CULTURE, FRATERNITE, HISTOIRE, INTERNATIONALE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’hommage du PCF à Nelson Mandela

Posté par pcfmaubeuge le 7 décembre 2013

L’hommage du PCF à Nelson Mandela

L'hommage du PCF à Nelson Mandela dans CHANGER LA SOCIETE cn_mandela_0

Dès l’annonce de sa disparition, Pierre Laurent a salué, au nom du Parti communiste français, la mémoire de Nelson Mandela. Le PCF appelle, aujourd’hui, les communistes, à un week-end de recueillement et de mobilisation dans tout le pays, pour lui rendre hommage. Sous toutes les formes possibles, saluons l’homme de paix et de combat qu’il fut sans relâche, avec à ses côtés dans la lutte contre l’apartheid et la construction d’une nouvelle Afrique du Sud, l’ANC, le Parti communiste sud-africain et la COSATU.

Un immense portrait de Mandela a été déployé dès ce matin sur la façade du siège du PCF. Un badge d’hommage est édité. Un registre de condoléances est ouvert au siège du Parti communiste français. Demain samedi, un numéro spécial de l’Humanité paraîtra exceptionnellement, dans les kiosques et les marchands de journaux. Le PCF invite ses militants à diffuser largement ce numéro durant le week-end.

Il appelle tous les militants de la paix, de la liberté et de l’égalité à participer lundi 9 décembre, à 18 heures 30 au siège du Parti communiste français à une grande soirée d’hommage à Nelson Mandela.

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, CULTURE, FRATERNITE, HISTOIRE, INTERNATIONALE, LIBERTE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Cercle de Silence de Maubeuge aura lieu SAMEDI 30 NOVEMBRE 2013

Posté par pcfmaubeuge le 25 novembre 2013

cercles de silence

-

Le prochain Cercle de Silence de Maubeuge aura lieu

 SAMEDI 30 NOVEMBRE 201311h (précises) - place des Nations

-

-

Depuis un mois

  • Des rencontres Ministère de l’Intérieur/associations de défense des migrants sur la réforme de l’asile : des ajustements sans vraie réforme et déception des associations
  • Sur Lille, des familles Roms déplacées, des camps démantelés, sans solutions de relogement pour beaucoup de familles
  • En Sambre, lassitude et désespérance des personnes « sans papiers » qui n’ont aucune perspective de régularisation, malgré, pour certaines, un long temps de présence ici
  • En Sambre encore, des familles avec enfants relogées par le 115, avec le seul colis hebdomadaire des associations caritatives pour vivre

Dans le même temps, quelques faits positifs à signaler

  • A la soirée Migrant’scène Maubeuge, 165 personnes présentes pour regarder d’un autre œil les femmes qui migrent
  • Une soirée de Noël Migrants en préparation sur Maubeuge, destinée à leur manifester notre solidarité, à tisser des liens, à apprendre à se connaître  

Non, l’heure n’est pas au désespoir

Au contraire, notre vigilancenotre refus d’attitudes, de pratiques scandaleuses et indignes doivent continuer à se manifester; il nous faut rester mobilisés pour dénoncer l’inacceptable, pourtant devenu banal et quotidien.

Chacun(e) de nous a donc cette double responsabilité :

  • participer au Cercle de Silence pour dire « non », pour expliquer, pour montrer une solidarité  
  • inviter d’autres personnes à nous rejoindre.

Nous ne pouvons laisser faire, cautionner, être complices,

au nom de notre humanité commune!

Alors, à samedi prochain à Maubeuge, à l’heure, nombreux et déterminés.

Bien amicalement.
Jean-Marie
___________________________________

Document à télécharger   fichier pdf CERCLE DU SILENCE MAUBEUGE COMPLET 30 11 2013

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, EGALITE, FRATERNITE, JUSTICE, LEGISLATION, LIBERTE, MAUBEUGE, MONTEE FASCISME, NATIONALE, POLITIQUE, PRECARITE, RACISME, RENDEZ-VOUS | Pas de Commentaire »

Pétition : Non à l’expulsion d’Ibou Touré

Posté par pcfmaubeuge le 16 novembre 2013

Non à l’expulsion d’Ibou Touré

« M. Ibou Touré est arrivé en France en janvier 2004. Il est enfermé depuis le 29 octobre 2013 au centre de rétention de Lesquin d’où il sera renvoyé en Guinée Conakry.

A 27 ans il a fui ce pays en raison de violences politiques qui le menaçaient directement comme opposant au régime… »

SOUTENONS IBOU TOURÉ

REFUSONS SON EXPULSION

http://www.petitions24.net/ibou

Publié dans FRATERNITE, JEUNES, LIBERTE, NATIONALE, POLITIQUE, PRECARITE | Pas de Commentaire »

La Marche pour l’égalité et contre le racisme (1983-2013)

Posté par pcfmaubeuge le 9 novembre 2013

Il y a 30 ANS,

La Marche pour l’égalité et contre le racisme (1983- 2013)
___________

PLACE PUBLIQUE

vous invite a la  projection :

DOUCE France : Chronique de la marche pour l’Égalité.

Synopsis : Les quartiers populaires ont une histoire. Ce film documentaire, basé sur les images d’archives de l’Agence IM’média raconte la saga politique et culturelle du mouvement « beur » des années 80. Qu’en reste-t-il dans la mémoire collective ? 

Vendredi 22 novembre a 18 h au local Villon quartier de l’Epinette (rue François Villon en face du Collège)

En présence de Said BOUAMAMA

Rappel historique des faits

Marche qui débute le 15 octobre 1983 à Marseille, c’est la première manifestation nationale contre le racisme de la « deuxième génération d’immigrés ». Véritable « coup de gueule » des jeunes de banlieues de cette génération. Mobilisés ils entendent porter haut et fort leur revendication sur le plan social et politique. Les slogans « black-blanc-beur » sont scandés par une foule unissant jeunes, vieux, immigrés et français dans une démarche collective et revendicatrice. Dans ce contexte, les marcheurs revendiquent leur appartenance à la société française et, face aux crimes racistes et à la violence policière, ils exigent la reconnaissance de leurs droits de citoyens. Ils militent notamment pour une reconnaissance de leur identité et de leur volonté d’intégration. D’une certaine manière la France découvre alors, la diversité et le nouveau visage de sa jeunesse.

Rappelons que cette marche a eu lieu dans un contexte où la montée du Front national au cours des années 1980 était notable avec 10% des suffrages aux municipales. Cette percée a contribué d’ailleurs, à cette époque, à restaurer l’association entre une identité nationale en crise et le « problème » de l’immigration. De fait, les mécanismes de rejet s’accentuent, dans les années 80, où montent racisme et xénophobie. Il existe un racisme à la fois viscéral et sociétal, qui est de loin exploité par le FN, son fond de commerce. Force est de constater que cette association et tendance perdurent aujourd’hui.

Le mouvement prend de l’ampleur au fur et à mesure de la Marche. Face à cette mobilisation, les partis politiques de gauche tout comme les associations appellent leurs militants. Plusieurs associations et organisations syndicales ont apporté leur soutien. À Paris le 3 décembre, la marche s’achève par un défilé réunissant près de 100 000 personnes. Une délégation reçue à l’Elysée rencontre le président de la République François Mitterrand qui accorde alors une carte de séjour et de travail valable pour dix ans. Tout un symbole ! C’est une victoire pour ce mouvement même si cela ne faisait pas partie de leur revendication. La Marche des Beurs marquera assurément le début d’un tournant : la France a pris conscience de sa dimension multiculturelle.

Une seconde marche a été organisée en 1984 par un collectif issu de celle de 1983, « Convergences 1984 », dont la porte-parole était Farida Belghoul. Rassemblant à Paris un nombre de manifestants plus faible que l’année précédente, elle était soutenue activement par la presse, mais elle a été marquée par la tentative de récupération par la gauche au pouvoir via SOS Racisme. Une partie de la France scanda cette année là le slogan de SOS-Racisme « Touche pas à mon pote ». Il s’en suivra une frustration profonde chez les acteurs de la marche, qui se sentent « récupérés », par le « rouleau compresseur SOS Racisme ». Outre bien plus politisé, ce dernier est très structuré et dispose de moyens financiers et humains conséquents. Le mouvement beur finit affaibli et les marcheurs retomberont eux dans l’anonymat.

La Marche pour l’égalité des droits et contre le racisme de 1983 portait des revendications, et force et de constater qu’elles persistent encore de nos jours, et que les nouvelles générations de l’immigration peinent à faire entendre. Il est reproché aux communautés musulmanes de ne pas « s’intégrer ». La réalité sociale est telle aujourd’hui qu’on ne peut ignorer l’identité plurielle de la France et les immigrés qui la composent. Ces derniers éprouvent encore des difficultés à faire reconnaître leurs droits. Ces « citoyens » doivent encore s’intégrer, prouver (souvent après plusieurs générations) qu’ils sont à même de faire vraiment partie de « l’unité nationale ».

Un jeune de banlieue né en France, il est Français. Pourquoi parler d’intégration alors qu’il a passé toute sa vie en France ? Est-ce vraiment là l’objectif de la France : assimiler apparence, origine, culture et religion ?

Publié dans CULTURE, EGALITE, FRATERNITE, HISTOIRE, LIBERTE, MAUBEUGE, MONTEE FASCISME, POLITIQUE, RACISME, RENDEZ-VOUS | Pas de Commentaire »

12345...7
 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...