A L’AVANT-GARDE, LES FEMMES !

Posté par pcfmaubeuge le 12 mars 2014

feministes-communistes

Document complet à télécharger   fichier pdf Communistes-féministes février-mars 2014-1

Publié dans EGALITE, FEMMES, LIBERTE, POLITIQUE, RENDEZ-VOUS | Pas de Commentaire »

8 mars 2014 : 70 ans de droit de vote des femmes en France !

Posté par pcfmaubeuge le 11 mars 2014

8mars2014_18mars2014_2

Tract à télécharger   fichier pdf tract 8 mars 2014

Publié dans CULTURE, EGALITE, FEMMES, HISTOIRE, LIBERTE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

CGT – COMMUNIQUE Action DIRECCTE Lille

Posté par pcfmaubeuge le 21 février 2014

UL CGT Maubeuge

COMMUNIQUE Action DIRECCTE Lille

Comme précédemment annoncé, une action d’envergure a été réalisée ce jour au siège de la DIRECCTE Nord Pas de Calais à Lille dès 9 heures contre le Plan Sapin et la fermeture des antennes de Maubeuge et Cambrai de l’Inspection du Travail.

A l’appel de l’intersyndicale de la Direccte (CGT-FO-SUD-FSU) plus de 150 représentants se sont rassemblés et ont investi les locaux de la Direccte où devait se tenir une réunion du Comité Technique Régional (CTR) qui devait rendre un avis sur le projet de réorganisation régionale des services et activités de la Direccte, comprenant notamment la fermeture des antennes de Maubeuge et Cambrai de l’Inspection du Travail. Cette réunion de ce fait, n’a pu avoir lieu.

Pour les Unions Locales de Maubeuge, Aulnoye et Fourmies 50 représentants avaient fait le déplacement en bus.

Pendant près de 4 heures, nous avons retenu la directrice régionale, Madame Laurent et ses principaux collaborateurs. Les échanges ont été extrêment nourris et clairs quant à nos arguments pour le maintien de ces antennes locales de l’Inspection du Travail et à notre détermination à nous opposer à leur fermeture.

Certaines évolutions issues du projet Sapin que combattent avec juste raison les syndicats de cette administration ne relèvent pas du pouvoir de décision de la direction régionale. Par contre, la décision du maintien ou de la suppression des antennes locales de Maubeuge et Cambrai sont de l’initiative et de la décision de Madame Laurent.

Le message a été clairement perçu et nous avons conclu la réunion par une demande écrite des organisations syndicales présentes exigeant un engagement à renoncer à ces fermetures et à apporter aux antennes locales les moyens de fonctionnement supplémentaires qu’éxigent la dégradation de la situation sociale dans les entreprises.

Madame Laurent a pris verbalement l’engagement de surseoir à ce projet et d’engager une étude sur l’organisation et les moyens les plus adéquats pour assurer une présence et une qualité de service de l’Inspection du travail sur nos territoires.
Refusant de nous remettre immédiatement cet engagement par écrit, elle s’est engagée à le transmettre par courrier dès ce soir. (voir courrier joint transmis par mail)

Comme nous pouvions nous y attendre, il s’agit d’un simple sursis, l’étude annoncée laissant planer le risque de reprise du projet de regroupement des agents sur Valenciennes.

Nous considérons donc que le résultat de cette journée d’action est très positif en ce sens qu’il marque un coup d’arrêt au projet de fermeture des antennes de Maubeuge et Cambrai.
Un pas a été fait mais la bataille n’est pas gagnée et la vigilance et l’action restent d’actualité pour marquer notre détermination à obtenir l’abandon pur et simple de ce projet.

C’est pourquoi, la CGT maintient son plan d’action dont la prochaine étape sera la journée du 11 mars 2014 où des mobilisations locales notamment sur les sites de Maubeuge, Cambrai, Valenciennes seront organisées en convergence.

Nous vous en tiendrons informés en temps voulu.

UL CGT Maubeuge

Publié dans HISTOIRE, LIBERTE, LOCALE, NATIONALE, POLITIQUE, RENDEZ-VOUS, SERVICES PUBLICS, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

Maroc – Communiqué de soutien des détenu(e)s politiques grévistes de la faim

Posté par pcfmaubeuge le 15 février 2014

Mouvement VDB (Voix Démocratique Basiste) VD (Voix Démocratique) des camarades Marxistes-léninistes – Maroc – section Tanger

Communiqué de soutien des détenu(es) politiques grévistes de la faim

1903330_593079810769031_9098009_n

Dans le combat pour un Maroc démocratique et équitable, les détenus politiques, hommes et femmes, sont en première ligne.

Ils subissent de plein fouet la répression, l’injustice, les mille et une techniques utilisées pour briser leur volonté de lutte.

Leurs familles, plongées dans l’angoisse, sont prises en otages par le régime.

La prison est le lieu de toutes les souffrances, mais c’est aussi l’enclume sur laquelle se forge le Maroc de demain.

Parrainer un ou une prisonnière politique représente un geste de solidarité élémentaire auquel nul ne doit se dérober :

  • C’est briser la solitude que peut ressentir celui ou celle qu’on parraine.
  • C’est réconforter les familles.
  • C’est aussi et surtout démontrer au pouvoir que ses victimes ne sont pas à sa merci, ignorées du monde extérieur, livrées à sa vindicte

Plus nombreux nous serons à parrainer les détenus politiques au Maroc, plus ils se sentiront soutenus dans leur lutte pour un autre Maroc, un Maroc des libertés et des droits de l’Homme.

Plus les autorités marocaines seront interpellées par la communauté internationale, plus elles réfléchiront à deux fois avant d’emprisonner quelqu’un pour ses opinions.

« La détention politique a nettement augmentée depuis le 20 février 2011. Pas seulement la détention, mais la répression aussi », regrette l’avocat Mohamed Messaoudi, un habitué des procès politiques. Il estime qu’au moins 2 000 personnes auraient été arrêtées depuis le début des protestations.

L’an dernier, le Maroc comptait 240 détenus politiques et d’opinion, d’après l’Association marocaine des droits humains (AMDH). Parmi eux, 70 militants du Mouvement 20-Février.

Parallèlement aux promesses de démocratie du pouvoir, annoncées par le discours royal du 9 mars 2011 et traduites par une nouvelle constitution et des élections anticipées, une nouvelle vague de détention a bel et bien commencé en 2011.

Chacun a sa définition de ce qu’est un détenu politique.

1624835_593079917435687_1511054747_nLa loi ne reconnaît pas une catégorie de détenus qu’on appelle détenus politiques. Mais lorsque l’on regarde le fond des choses, on voit que c’est un détenu qui a pris part à une manifestation ou un opposant et nos camarades à Meknes, Fes, Taza … Marrakech… On voit que ce sont des conditions inhumaines organisées exprès par l’État marocain responsable de cette situation critique, surtout que la plupart des grévistes de la faim sont tombés malade suite à leur brave lutte de grève de la faim… plusieurs centaines de personnes ont manifesté avant-hier à Rabat et à Casablanca pour demander la libération de tous les détenus politiques.

Ces manifestations, qui se sont déroulées sous forte présence policière, n’ont donné lieu à aucune violence. Les manifestants étaient pour la plupart des militants du Mouvement du 20 février qui revendique des réformes politiques profondes et une plus grande justice sociale depuis 2011.

Selon l’Association marocaine des droits humains (AMDH), près de 70 militants de ce Mouvement sont détenus dans diverses villes du royaume.

Nous déclarons notre solidarité avec les détenu(es) politiques et avec les mouvements Libéraliste et Lumineuse, notre soutien à Georges Abdellah, aux travailleur et travailleuses licencié(e)s à Warzazat et dans d’autres régions.

Nous réclamons aux camarades d’esprit militant et vivant, de soutenir nos camarades par tout moyen possible.

Vive la lutte du peuple Marocain
Vive la lutte des peuples opprimés
Vive le marxisme léninisme comme idéologie de la classe ouvrière

Comité de Soutien -Section Tanger

Communiqué à télécharger
fichier pdf Soutien aux grèves de la faim

Publié dans HISTOIRE, INTERNATIONALE, JEUNES, LIBERTE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Maubeuge – Cercle de silence – samedi 22 février 2014

Posté par pcfmaubeuge le 15 février 2014

cercle de silence

 

 

Cercle de Silence de Maubeuge

SAMEDI 22 FEVRIER 201411h (précises)- place des Nations.


Depuis un mois

  • Encore et toujours : Une famille enfermée deux jours privée au centre de rétention administrative (CRA) de Nîmes avec leur enfant de 2 ans ; une maman nigériane enfermée une nuit dans le CRA de Metz accompagnée de ses deux filles âgées de 4 mois et de deux ans.
  • Cette semaine, un tunisien expulsé par bateau en Tunisie ;il laisse à Quimper sa futur femme et l’enfant qu’elle porte, avec qui il devait se marier le samedi suivant.
  • Des familles Roms sur notre territoire (7 adultes et 2 très jeunes enfants) toujours dans l’incertitude concernant leur avenir après le 31mars ; certains sont sous le coup d’une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français)
  • Une refonte des textes sur l’asile et le séjour des étrangers en France qui ne laisse présager rien de bon.
  • Et toujours, des personnes sans solution administrative depuis 6-7 ans sur notre territoire.

Dans le même temps, des choses se font

  • Des familles de migrants sont accompagnées par des bénévoles qui leur apporte chaleur humaine, réconfort, qui les reconnaissent comme des personnes
  • Un collectif Roms Sambre qui visite, qui rencontre autour d’un café, qui brise la solitude et les clichés portés sur les personnes.

Non, l’heure n’est pas au désespoir

Au contraire, notre vigilancenotre refus d’attitudes, de pratiques scandaleuses et indignes doivent continuer à se manifester; il nous faut rester mobilisés pour dénoncer l’inacceptable, pourtant devenu banal et quotidien.

Nous ne pouvons laisser faire, cautionner, être complices,au nom de notre humanité commune!

« …En refusant le flot de paroles et de sons de notre société, nous savions déjà que faire silence à l’intérieur de soi permet d’accueillir et d’écouter la profondeur du vrai soi qui existe en chacun de nous. Ce centre de nous-mêmes demande d’être fortifié. Ce ne sont plus les slogans, les idées toutes faites. Nous l’appelons conscience… »  Alain Richard, franciscain de Toulouse

Chacun(e) de nous a donc cette double responsabilité :

  • participer au Cercle de Silence pour dire « non », pour expliquer, pour montrer une solidarité
  • inviter d’autres personnes à nous rejoindre.

Alors, à samedi prochain à Maubeuge, à l’heure, nombreux et déterminés.

Bien amicalement.
Jean-Marie

A télécharger  fichier pdf CERCLE DU SILENCE MAUBEUGE COMPLET 22 02 2014

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, Discrimination, FRATERNITE, LIBERTE, NATIONALE, POLITIQUE, PRECARITE, RENDEZ-VOUS | Pas de Commentaire »

Nous ne nous reconnaissons pas…

Posté par pcfmaubeuge le 14 février 2014

Chers amis,

Nous vous demandons de signer et de soumettre à la signature populaire cet appel « Nous ne nous reconnaissons pas…« 

Signez et diffusez massivement

Au moment où, dans nos pays d’origine, les luttes pour la dignité, la liberté et l’égalité font rage, nous assistons en France à un déferlement de forces conservatrices et réactionnaires porteuses d’inégalité :

  • Inégalité revendiquée entre femmes et hommes, sous couvert de défendre des différences entre sexes qui seraient soi-disant menacées ;
  • Inégalité entre homosexuels et hétérosexuels, avec la remise en cause de la loi sur le mariage pour tous ;
  • Inégalité entre les « races », dont le mot retrouve droit de cité : une ministre noire traitée de guenon, des propos racistes criés en pleine rue et, qui plus est, par des enfants ainsi instrumentalisés.

Or, nous ne voulons pas de cela pour nos enfants.

Lors de la « Manif pour tous » du dimanche 2 février 2014, une banderole écrite en arabe et en français affichait « Les Français musulmans disent non au mariage homosexuel ».

Que certains se retrouvent dans ce slogan et affichent leurs penchants réactionnaires, cela ne nous étonne guère et c’est leur choix. Mais, pour notre part, nous ne nous reconnaissons :

  • Ni dans ce slogan, nous qui luttons, ici et là-bas, contre la marginalisation et la stigmatisation des homosexuels ;
  • Ni dans les délires de la prétendue menace d’indifférenciation entre les sexes à l’occasion des « ABCD de l’égalité » expérimentés dans les écoles, nous qui devons sans relâche défendre, ici et là-bas, l’égalité des droits entre femmes et hommes ;
  • Ni dans les propos racistes ou complotistes – que ce complot soit fantasmé comme celui des « arabes », des « musulmans », ou comme celui des « juifs » –, nous qui avons eu à affronter le fantasme de complot de « l’Occident » pour défendre dans nos pays d’origine la liberté de conscience, qui ne peut aller sans la sécularisation du droit.

Notre mémoire est celle des luttes d’indépendance pour l’égalité entre les peuples, des luttes sociales des années 1970 revendiquant « à travail égal salaire égal », des mouvements comme « La marche de l’égalité et contre le racisme » de 1983, des associations de soutien aux luttes de femmes dans les pays du Maghreb.

C’est au nom de cette mémoire que nous rejoignons, ici et là-bas, les forces qui se battent contre toutes les inégalités et pour les libertés.

Signez et diffusez l’appel http://mfm2014.wesign.it/fr dans votre entourage et dans les réseaux.

Bonne journée

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, CULTURE, EGALITE, HISTOIRE, LIBERTE, POLITIQUE | 2 Commentaires »

Cercle de Silence de Maubeuge – 25 JANVIER 2014

Posté par pcfmaubeuge le 21 janvier 2014

cercle de silence

Le prochain Cercle de Silence de Maubeuge aura lieu

SAMEDI 25 JANVIER 201411h (précises) - place des Nations.

Depuis un mois,

  • Encore des migrants disparus en mer au large de Lampédusa
  • Une réforme de l’asile en préparation qui est tellement frileuse qu’elle ne changera rien :  l’engorgement des CADA  continuera, la procédure d’asile demeurera ce qu’elle est : un moyen de dissuation et de rejet, alors qu’il être un droit inconditionnel d’accueil, tel qu’il figure dans la Convention de Genève de 1951
  • Un statut quo insupportable concernant toute régularisation des personnes hors cadre légal, perspectives d’élections oblige !!!

Dans le même temps, des choses se font :

  • Un après-midi Migrants sur Maubeuge, à l’occasion de Noël, qui a rassemblé plus de 100 personnes, avec femmes et enfants et qui a permis de se retrouver, de se parler, d’offrir des cadeaux aux enfants
  • Un collectif Roms Sambre qui accueille, qui invite à l’hospitalité, qui ne se résigne pas.
  • Des personnes qui se mettent en route pour rencontrer, réconforter, se faire proche, parce qu’elles ont été témoins de situations concrètes indignes.

 Non, l’heure n’est pas au désespoir.

Au contraire, notre vigilancenotre refus d’attitudes, de pratiques scandaleuses et indignes doivent continuer à se manifester; il nous faut rester mobilisés pour dénoncer l’inacceptable, pourtant devenu banal et quotidien.

Chacun(e) de nous a donc cette double responsabilité :

  • participer au Cercle de Silence pour dire « non », pour expliquer, pour montrer une solidarité  
  • inviter d’autres personnes à nous rejoindre.

Nous ne pouvons laisser faire, cautionner, être complices,

au nom de notre humanité commune!

Alors, à samedi prochain à Maubeuge, à l’heure, nombreux et déterminés.

Bien amicalement.
Jean-Marie

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, CULTURE, Discrimination, FRATERNITE, LIBERTE, MAUBEUGE, NATIONALE, POLITIQUE, PRECARITE, RENDEZ-VOUS | Pas de Commentaire »

12345...70
 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...