Lettre du collectif « Maubeuge pour tous »

Posté par pcfmaubeuge le 3 octobre 2013

Lettre du collectif

Lettre à télécharger   fichier pdf Lettre assos et syndicats

Publié dans ASSOCIATIONS, CHANGER LA SOCIETE, LOCALE, POLITIQUE, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

Maubeuge, Groupe Communiste et Républicain – Conseil Municipal – Juin 2013

Posté par pcfmaubeuge le 28 juin 2013

Interventions du Groupe Communiste et Républicains

au Conseil Municipal du 27 Juin 13

-

« Compte administratif »

Monsieur le maire,
Chers collègues,

Le groupe communistes et républicains se réjouit de ce résultat positif. Nous y voyons tout le sérieux des services de la ville en ce qui concerne la maîtrise des dépenses. Nous saluons le travail accompli par ces services et notamment par les « référents budgétaires » qui, dans chaque service, ont à charge à veiller sur toutes les dépenses. C’est un travail difficile et ingrat qui les place en situation délicate, souvent, vis-à-vis de leurs collègues.

Nous souhaitons que ces résultats positifs constatés et améliorés depuis deux ans puissent « profiter » aux agents de la ville. Les services auraient grand besoin d’outils (notamment d’outils informatiques performants) pour améliorer la qualité et l’efficacité de leur travail qui, faute de ces outils, est souvent répétitif, pénible, lent.

Que ce soit en termes d’aménagement des lieux de travail, d’outils performants ou de formation, nous devons consacrer une partie de ces résultats à améliorer les conditions de travail de nos agents.

Ce souhait ne porte pas uniquement sur le souci des bonnes conditions de  travail de nos agents mais aussi sur la qualité du service à la population  qui en découlerait.

Merci de votre attention

-

Rapport de la Cour des Comptes « Accueil de la petite enfance »

Monsieur le maire,
Chers collègues,

Le groupe Communistes et Républicains a soigneusement étudié ce rapport.

C’est un rapport de la Cour des Comptes : les principales recommandations sont donc d’ordre technique, administratif et comptable. Nous pensons que les services de la ville veilleront à suivre ces recommandations.

Quelques remarques :

Le transfert de la compétence « petite enfance » à l’intercommunalité est récent. Il est donc normal que le lien entre ville et intercommunalité ne soit pas encore abouti et que des lourdeurs administratives subsistent entre les contrats enfance-jeunesse (entre contrat ville et contrat intercommunal). Mais ça n’est que provisoire, bien sûr : nous sommes en période de rodage ! L’élargissement de l’intercommunalité en début d’année va peut-être compliquer encore un peu les choses : il nous faudra tous repenser et retravailler, à cette échelle, l’accueil des tout-petits.

Plus important, nous semble-t-il : nos « insuffisances » en matière d’accueil individuel par des assistants maternels agréés. Le rapport  indique que la ville « renvoie » les familles en demande vers le « RAM » (Relais Assistants Maternels) qui est une structure associative. Nous ne doutons pas du bon travail de cette association mais le rapport indique que nous ne connaissons pas le nombre d’enfants accueillis, gardés par des assistants maternels à domicile. Ce sont pourtant des informations qui peuvent être utiles, notamment pour anticiper les effectifs de nos écoles. En cette période de mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires où nous cherchons à bien discerner les difficultés que pourraient rencontrer les parents par rapport aux changements d’horaires, ces données auraient été précieuses.

Au-delà de cet aspect technique d’informations à recueillir, ne négligeons pas l’aspect socio-économique que représente ce mode de garde individuel. Il permet à de nombreuses familles de disposer d’un complément de revenu qui change beaucoup de choses ! Il favorise aussi le lien social et la mixité sociale et apporte aux femmes (aux nounous) un statut social.

Dans le cadre de la Réforme des rythmes scolaires, les assistantes maternelles sont impactées, elles aussi : elles perdent une demi journée de garde.

Nous avons à mettre en avant leur activité, à les promouvoir et les soutenir. D’autant plus qu’elles assurent un lien stable pour les enfants de l’âge de trois mois à leur entrée en collège.

Dans le travail de rédaction d’un Projet Éducatif de Territoire, il nous faudra les associer au même titre que tous les partenaires éducatifs de la ville afin, aussi, de mettre en avant la nécessité de stabiliser le parcours des enfants entre les différents mode de garde.

Merci de votre attention.

Publié dans ASSOCIATIONS, ECONOMIE - FISCALITE, EDUCATION NATIONALE, EMPLOI, FEMMES, JEUNES, MAUBEUGE, POLITIQUE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Groupe Communiste et Républicain – Conférence de presse 3 avril 2013

Posté par pcfmaubeuge le 5 avril 2013

GROUPE COMMUNISTE & RÉPUBLICAIN
AU CONSEIL MUNICIPAL DE MAUBEUGE

Conférence de presse du 3 avril 2013

Déclaration de Louis Mazuy

Merci de votre présence. Nous vous avons réuni pour vous présenter quelques points clefs de notre activité d’élus municipaux de Maubeuge et de conseillers communautaires, en forme de bilan partiel depuis 2008, année de notre élection.

Notre présentation va se faire en plusieurs parties :

  • D’abord Christine Savaux résumera le sujet des rythmes scolaires pour lequel elle s’est beaucoup investie.
  • Ensuite, je dirais quelques mots sur la contradiction dans laquelle se trouve notre député maire,
  • Puis, partant du constat que le système d’aides publiques de l’agglomération a en partie perdu sa crédibilité, j’évoquerai la piste de changement de cette politique que nous sommes en train d’étudier,
  • Nous donnerons notre appréciation sur la question du contournement de Maubeuge.
  • Enfin, concernant l’enjeu du commerce de Maubeuge, nous ferons quelques remarques.

Rythmes scolaires :

Présentation de Christine Savaux

Contradiction du député maire. Comme député socialiste non critique, il vote pour la politique du gouvernement Eyraud, qui équivaut à une politique d’austérité, et à une baisse des aides de l’État aux communes. Puis comme maire, pour l’application des rythmes scolaires, il préconise d’appliquer la réforme, même si cela augmentera les dépenses du budget municipal.

Activité économique de l’agglomération :

Le système d’aides publiques de l’agglomération a perdu sa crédibilité car les subventions sont maintenues même si les engagements de créations d’emploi et d’augmentations de l’effectif de l’entreprise ne sont pas respectés. Plusieurs conventions comportent un alinéa qui permet aux entreprises de réduire l’effectif de référence, en fonction duquel est évaluée la tenue on non des engagements. On s’aperçoit aussi que l’agglomération subventionne des investissements dont l’objectif est de faire des gains de productivité. Il n’est alors pas étonnant que les engagements de créations d’emplois ne soient pas tenus. Après tous les cadeaux que les entreprises ont eu de la part de l’État, notamment la suppression de la taxe professionnelle, ce type de subvention n’est pas légitime.
Par contre, l’octroi de prêts aux TPE, mis en place à l’initiative de Michel Vasse, est un système intéressant car il évite aux petites entreprises d’avoir à payer des intérêts d’emprunts trop lourds aux banques.

Les fonds publics pour le développement économique doivent changer de cible. Avec la législation actuelle, même si elle devrait être plus appropriée, il est possible de construire avec des groupements d’entreprises de véritables projets de développement, avec une véritable dynamique de créations d’emploi. Cela demande plus de préparation et d’implication que le saupoudrage de subventions. Les collectivités publiques et les organismes liés à l’État comme OSEO pourraient avoir un rôle efficace. C’est une question de volonté politique. Pour l’instant, le vice président de la commission économique de l’agglomération Christophe Di Pompeo et le Président Rémi Pauvros se contentent de suivre la politique du gouvernement qui veut accorder 20 milliards d’euros de l’État aux entreprises sans engagement réel de créations d’emploi.

Contournement Nord de Maubeuge :

il faut rendre à César ce qui à César. Apparemment, tout le monde se dit pour le contournement aujourd’hui.
Néanmoins, ce sont les élus communistes de Maubeuge et en particulier Daniel Barbarossa qui lors du conseil municipal du 22 octobre 2010 a soulevé la question, constatant que le maire de Maubeuge prévoit un emplacement pour un futur centre équestre, sans se poser la question où passera le contournement Nord. Il est intéressant de consulter le rapport du CEGEDO de 2011. Il montre qu’il n’y a pas de projet précis préconisé par les élus et que le maire de Maubeuge a une attitude pouvant s’expliquer pour des raisons tactiques. Il y a donc un risque que le sujet s’enlise à nouveau pour longtemps.  

Commerce à Maubeuge et le projet Eurasambre :

L’idée de s’appuyer sur la réussite de Match pour réaliser un aménagement urbain, comprenant des commerces, des constructions de logements et des entreprises de service a une certaine crédibilité. Toutefois, l’enquête publique a mis en évidence deux écueils principaux. Si l’essentiel des commerces qui veulent s’implanter dans le secteur Eurasambre sont des transferts de magasins déjà implantés dans Maubeuge, l’opération ne sera pas une réussite. D’autre part, les difficultés d’accès au centre de Maubeuge en voiture pour faire ses courses sont une limitation sous estimée dans le projet.

Autres implications :

la responsabilité de Jean Fourneau au CCAS de Maubeuge, l’implication de Daniel Barbarossa pour le développement du tourisme à l’agglomération, notre soutien à l’association des centres sociaux et à toutes les autres associations assurant des rôles d’animation dans la ville.

Publié dans ASSOCIATIONS, ECONOMIE - FISCALITE, EMPLOI, ENTREPRISES, JEUNES, LOCAL, LOCALE, MAUBEUGE, POLITIQUE, QUARTIERS, VIVRE A | Pas de Commentaire »

Mission locale Maubeuge

Posté par pcfmaubeuge le 10 juin 2010

Pcfmaubeuge 

Flash info de la CGT:

 

NON A LA DISPARITION

DE LA MISSION LOCALE

DE MAUBEUGE

    

Cela commence à bien faire !

Encore une fois, c’est d’une FUSION Mission Locale, Maison de l’Emploi et PLIE qu’il s’agit !

Encore une fois, FUSION signifiera disparition de la Mission Locale.

Encore une fois, les élus locaux ont-ils conscience :

  • Des procédures légales
  • Des règles de transfert prévues au Code du travail et de leurs conséquences
  • Qu’on ne fait pas disparaître une Mission Locale d’un trait de plume
  • Que le droit des salariés existe

Une Assemblée Générale Extraordinaire doit entériner le processus le 21 juin 2010…… avec un effet rétroactif de la FUSION au 01/01/2010 ???

Il s’agira de transférer les actifs de la ML ainsi que le personnel à la MDE (constituée en GIP).

La CGT s’oppose et s’opposera à cette procédure et exigera le maintien de la Mission Locale comme structure indépendante.

La CGT interpellera le Ministère des finances, de l’économie et de l’emploi, la DGEFP et le CNML

__________________________

Les FUSIONS, Absorptions (disparitions donc) de la Mission Locale au sein de la Maison de l’Emploi sont inacceptables au regard du Droit relatif à l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans, il faut à tout prix empêcher des montages dangereux, lourds de conséquences pour les politiques jeunes et les salariés qui les accompagnent.

Les jeunes, une force du territoire, aujourd’hui malmenés ont besoin plus que jamais d’une structure identifiée qui est reconnue.

Non à la FUSION !

Publié dans ASSOCIATIONS, LOCALE, LUTTES, POLITIQUE, PRECARITE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Centres sociaux

Posté par pcfmaubeuge le 7 avril 2010

Conseil Municipal du 8 avril 2010

Question écrite du groupe Communistes et Républicains :

Le groupe « Communistes et Républicains » s’est précédemment abstenu lors de l’adoption d’une délibération donnant une mission au cabinet COPAS, chargé de préparer la mutualisation des centre sociaux de Maubeuge. Depuis, des contacts avec  les centres sociaux nous ont confirmé…

loupe18.png centressociauxquestioncritecm8avril2010.pdf

Publié dans ASSOCIATIONS, LOCALE, QUARTIERS, VIVRE A | Pas de Commentaire »

Sans papiers

Posté par pcfmaubeuge le 14 décembre 2008

Une quarantaine de personnes ont reformé le Cercle de Silence le 20 décembre 2008

sanspapiers.jpg   Le Cercle de Silence de Maubeuge se reforme
Samedi 20 décembre, de 11 H à 12 H
, place des Nations

Soyons nombreux à former ce cercle pour manifester notre désaccord concernant la manière dont sont traités
les Sans papiers et dénoncer pacifiquement les atteintes aux droits fondamentaux de tout être humain dont ils sont victimes.

Pour mémoire, 2008, 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme
Appel commun, signé par ldh.gif « Exigeons le retrait de la directive de la honte ! »  ici -> http://www.ldh-france.org/Directive-retour-Exigeons-son 

Publié dans ASSOCIATIONS, LIBERTE, NATIONALE, PLANETE, QUARTIERS, VIVRE A | Pas de Commentaire »

 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...