FEMMES ET RETRAITES : Vous avez dit réduction des inégalités ?

Posté par pcfmaubeuge le 10 septembre 2013

-

FEMMES ET RETRAITES :

Vous avez dit réduction des inégalités ?

 

On connaît le refrain : les femmes touchent moins de retraite que les hommes, ont des carrières moins longues, partent plus tard, écopent des décotes et bénéficient rarement des surcotes.

Le gouvernement prétend que la réforme des retraites réduira les inégalités entre les femmes et les hommes…
VRAI ou FAUX ?

Le 27 août dernier, Jean Marc Ayrault a présenté la réforme :

Temps partiel : « les règles de validation du trimestre pénalisent les salariés qui combinent bas salaires et temps partiel, et donc très largement les femmes ! C’est une injustice profonde ! »

La réforme préconisée permettrait « d’accueillir 1 trimestre par 150 heures SMIC de cotisation (= 11 heures hebdo environ) au lieu de 200 (15 heures hebdo) »

L’intention serait sans doute louable MAIS elle ne va concerner que très peu de salariéEs : en 2011, selon l’INSEE, 4,4% des femmes et 1,1% des hommes travaillaient moins de 15heures/semaine.

Ce qu’il faudrait : une surcotisation patronale sur ces emplois à temps partiel, ce qui permettrait de majorer le montant de leur pension.

La deuxième ambition de Jean Marc Ayraut est de « réformer les droits familiaux de retraite »

Les parents de 3 enfants se voient accorder une majoration de pension de 10%. Comme elle est calculée au prorata de la pension, les hommes touchent plus que les femmes !  Cherchez l’erreur : ce sont évidemment les carrières des femmes qui sont pénalisées par les enfants.

« Le gouvernement souhaite engager une refonte de cette majoration afin qu’elle bénéficie davantage aux femmes et qu’elle puisse intervenir dès le 1er enfant. »

L’intention peut sembler louable MAIS la mesure est renvoyée à… 2020 : « Au delà de 2020, la majoration actuelle sera progressivement plafonnée et transformée en majoration forfaitaire par enfant et elle bénéficiera principalement aux femmes »

De surcroît, la majoration de 10% sera donc immédiatement imposable. Ce qui occasionnera une baisse des revenus immédiate des parents de 3 enfants.

Comprenne qui pourra : pour assurer l’égalité des pensions, on commence par baisser les revenus des retraitEes mères et pères de 3 enfants.

Enfin, ce type de mesures enferme les femmes dans leur rôle de mère. Elles compensent en bout de course les inégalités de retraite sans agir sur la source : inégalités salariales, interruption d’activité pour s’occuper des enfants, etc. 

Ce qu’il faudrait : renforcer les droits directs des femmes à une pension.

Le troisième chantier concerne « la maternité ensuite (qui) sera mieux prise en compte pour les femmes qui partent en retraite au titre des « carrières longues », et pour celles qui ont connu de longs congés de maternité ».

En arrivant au pouvoir en 2012, la gauche a rétabli la retraite à 60 ans (au lieu de 62 ans) pour les carrières dites longues. Pour ce faire, il faut avoir validé un certain nombre de trimestres et… les congés maternités  ne comptent donc (à enlever) que pour 6 trimestres maxi. Tout en étant louable, la nouvelle mesure ne changera pas grand chose au fait que les femmes se trouvent en grande majorité exclues  du dispositif de carrières longues.

Ce qu’il faudrait : inclure dans les trimestres validés les majorations de durée d’assurance attribuées au titre de l’éducation des enfants, qui ne comptent pas pour l’instant. Mais le fond du problème est bien d’établir la retraite à 60 ans pour touTEs à taux plein.

La réforme prévoit aussi de prendre en compte la pénibilité du travail. Il ne faut pas que la pénibilité des métiers féminisés soit oubliée : les femmes de ménage, les femmes travaillant dans les rayons de la grande distribution, les aides soignantes à l’hôpital qui soulèvent quotidiennement les malades… etc.

L’allongement de la durée de cotisations jusqu’à 43 ans va  pénaliser plus particulièrement les femmes dont les carrières sont les plus courtes.

Il faut sortir de cette spirale infernale. Ce n’est pas  l’allongement de l’espérance de vie  qui crée le déficit des retraites mais l’austérité, la crise du capitalisme financier (comme le reconnaît le rapport Moreau lui-même !) et les inégalités femmes/hommes :

si les salaires et les taux d’activité des femmes étaient égaux à ceux des hommes, il y aurait plus de cotisations retraites et les femmes toucheraient plus de pensions. S’il y avait une véritable réduction du temps de travail, il y aurait plus d’embauches et plus de cotisations retraite. S’il y avait un service public de la petite enfance, les femmes n’interrompraient pas leur carrière professionnelle, cotiseraient plus, auraient des carrières plus longues et ne se prendraient pas de la décote.

A notre connaissance, le gouvernement n’est pas décidé à promouvoir ces mesures.

C’est pour cela que nous sommes dans la rue aujourd’hui !

signatures : Collectif national pour les droits des femmes, les alternatifs, Convergences et alternative, Les efFRONTé-e-s, Féminisme -Enjeux Théâtre de l’Opprimé, Femmes solidaires, Fondation copernic, Gauche anticapitaliste, Gauche unitaire, Marche mondiale des femmes paris île de france, Osez le féminisme, Organisation de Femmes Égalité, Parti communiste français, SNUEP-FSU  

______________________________________

FEMMES SOLIDAIRES PROGRAMME 2013
Et son journal Clara-magazine
   fichier pdf F_S_programme 2013

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, EGALITE, FEMMES, HISTOIRE, NATIONALE, PARITE, POLITIQUE, PRECARITE, RENDEZ-VOUS, SENIORS | Pas de Commentaire »

La parité en politique

Posté par pcfmaubeuge le 27 décembre 2011

http://www.dailymotion.com/video/xn4rm5

Débat  GROUPE PCF ET REPUBLICAIN – UMP – PS – MODEM

Publié dans EGALITE, PARITE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pouvoir d’achat – Vie chère

Posté par pcfmaubeuge le 7 avril 2011

Pouvoir d'achat - Vie chère dans CHANGER LA SOCIETE

Halte à la vie chère

Patrick Le Hyaric | 7 avril 2011 at 5 05 48 04484 | Catégories : Commission de Bruxelles, Conseil Européen, Directive Bolkestein, Europe, L’Humanité-Dimanche, Pacte de progrès social humain et écologique, Pacte pour l’Euro plus, Patrick Le Hyaric, patricklehyaric.fr, patricklehyaric.net, Pauvreté, Spéculation, Total, Traité de Lisbonne, Traité de Maastricht, TVA, Union Européenne | URL : http://wp.me/pAgrH-1dv

Les travailleurs, les chômeurs, les jeunes et les retraités subissent une double peine, une double pénalisation, un double pillage. Les produits indispensables à la vie quotidienne ne cessent d’augmenter alors que les salaires, les retraites, les allocations  sont bloqués. Le budget des familles consacré à l’alimentation représente près de 14% du total. Il s’envole ! Café, [...]

Lire la suite

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, EUROPEENNE, PARITE, PRECARITE | Pas de Commentaire »

Dis moi qui te finance…

Posté par pcfmaubeuge le 22 juillet 2010

patricklehyarichdlhumanitedimanche1.jpg 
Patrick Le Hyaric - 22 juillet 2010

 

Ne laissons pas la République pourrir par la tête

 

Au fur et à mesure que se déroule la nauséabonde pelote de ce que l’on appelle désormais l’affaire « Woerth-Bettencourt » se déchire pour des millions et des millions de nos concitoyens un voile épais. Celui dont ils se doutaient depuis longtemps sans doute, mais sans vouloir y croire vraiment. Des liens si étroits, une connivence jusqu’à la consanguinité entre de puissants milieux d’affaires et le pouvoir sarkozien. Il y a dans ce scandale des symboles forts rassemblés.

C’est la première fortune de France, Mme Bettencourt qui gagne le SMIC toutes les trois minutes qui est au cœur d’une polémique digne d’une république bananière. Elle dispose d’un gestionnaire pour gérer son argent. Celui-ci agit au travers de multiples sociétés. Dans l’une d’elles exerce le mari de flowoerth21.jpgla fille de Mme Bettencourt. Celle-là même qui l’accuse de ne plus disposer de toutes ses facultés pour… s’occuper de son argent. On se demande pourquoi cette fille attaque ainsi sa mère ! Pour qui agit-elle ? Et dans l’une de ses autres sociétés, il y avait aussi l’épouse de l’ancien Ministre de l’argent, embauchée à la demande de son mari. Ce mari de Ministre faisait il y a un an des déclarations tonitruantes contre les paradis fiscaux, l’évasion fiscale, pendant que sa dame avait pour mission de placer la fortune de Mme Bettencourt de telle sorte que le magot puisse grossir en dormant justement grâce à l’évasion fiscale et aux paradis fiscaux. Toutes ces choses que dénonçait violemment le Président de la République lorsqu’il s’était soit disant mis en tête de «moraliser le capitalisme». Au détour, on découvre que Mme Bettencourt versait beaucoup d’argent aux forces politiques chargées de porter Monsieur Sarkozy au pouvoir suprême. D’ailleurs Mme Bettencourt était inscrite au club très huppé des donateurs qui se rendaient régulièrement à l’hôtel Bristol situé à deux pas de l’Elysée, baptisé « le premier cercle ». Ils se réunissaient à la demande de… M. Woerth. Et maintenant voilà qu’apparaît l’existence d’une multitude de partis de poche sans adhérents, dont la seule fonction est de collecter auprès de privilégiés de la fortune des fonds pour leur responsable, dont une bonne partie de membres du gouvernent. Le ministre du chômage vient ainsi d’être pris la main dans le sac à faire la quête auprès de financiers à … Londres. Tout ceci est légal nous dit-on ! C’est à voir. La seule question politique qui vaille est la suivante : dis moi qui te finance, je te dirais exactement qui tu sers. De fait, pour ne prendre que cette contre-réforme des retraites, les salariés seraient mis à contribution pour plus de 40 milliards d’euros, quand les privilégiés de la fortune ne participeront que pour 4 milliards. Le pouvoir sarkozyste a créé vingt deux taxes et prélèvements supplémentaires sur les familles quand il inventait ce bouclier fiscal qui a permis à cette même Mme Bettencourt de recevoir un chèque de 30 millions d’euros. Autant d’argent qui manque à l’école, aux hôpitaux, aux transports publics. Et pour parfaire l’injustice, on apprend maintenant qu’une députée UMP demande une augmentation de la CSG pour les retraités et la souscription d’une assurance dépendance.

Lire la suite… »

Publié dans ECONOMIE - FISCALITE, NATIONALE, PARITE, PRECARITE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Egalité Hommes Femmes – Réformes des collectivités

Posté par pcfmaubeuge le 8 avril 2010

Parti  communiste français    

arton470151c411.jpgNon à la réforme des collectivités territoriales

Pour le respect de la parité

Féministes : militantes politiques, associatives, syndicalistes, élues, nous sommes inquiètes des atteintes grandissantes contre les droits des femmes.

Ainsi, de réformes gouvernementales en réformes gouvernementales, précarité, chômage, et pauvreté se conjuguent de plus en plus au féminin.

Le système de santé et de protection sociale vole en éclat, entraînant de nombreuses fermetures d’établissements hospitaliers publics, de maternités, de centres IVG, sans compter toutes les menaces contre les services publics en général ayant des conséquences lourdes sur la vie des femmes.

A cela s’ajoute un déni démocratique : la réforme des collectivités territoriales qui remet en cause les fondements mêmes de la République.

Pour parfaire le tout, la proposition du mode de scrutin des conseillers territoriaux, contraire à la constitution sur bien des aspects, est une véritable provocation contre l’égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités électives, condition indispensable à l’exercice de la démocratie.

Une grande démocratie comme la France, va-t-elle continuer à se distinguer en renonçant aux moyens à mettre en œuvre pour l’application d’une réelle parité après avoir mis des décennies à accorder le droit de vote aux femmes ?

Lire la suite… »

Publié dans NATIONALE, PARITE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...