PCF Maubeuge – 18 mars, soutien et appel…

Posté par pcfmaubeuge le 17 mars 2014

1_cellule de maubeuge_PCFContact :

Cellule Albert Maton (PCF Maubeuge)
125, Rue d’Hautmont
59 600 MAUBEUGE
http://pcfmaubeuge.unblog.fr/
pcf.maubeuge@laposte.net

06 30 04 16 02

-

18 mars : les communistes maubeugeois avec les travailleurs en lutte

 

Ce mardi 18 mars est une journée de grève et de manifestations à travers la France.

La CGT, FO, la FSU et Solidaires invitent à rechercher l’unité d’action la plus large pour exiger des mesures urgentes en faveur des salaires, de l’emploi, de la protection sociale et du service public.

La stagnation du SMIC et le gel du point d’indice des fonctionnaires sont intolérables et handicapent gravement la relance économique. L’augmentation des salaires dans le public comme dans le privé aurait dû être une priorité de ce gouvernement élu pour le changement.

Par ailleurs, les entreprises reçoivent plus de 172 milliards d’aides publiques sous la forme d’allègements ou d’exonérations fiscales et sociales, sans aucun contrôle. Ces aides ne bénéficient pas à l’intérêt général. Les communistes exigent que celles-ci soient totalement contrôlées par l’État. Au delà, les travailleurs doivent avoir la main sur la gestion de leurs entreprises et les profits colossaux qu’elles génèrent. Cette redistribution des richesses permettra notamment la relance industrielle.

Le PCF refuse par ailleurs le “Pacte de responsabilité” qui annonce une nouvelle casse des services publics et de la solidarité nationale. Nous nous battrons pour la défense de la protection sociale : les entreprises doivent continuer de financer sa branche “famille”, qui est une vraie chance pour la France, permettant notamment un plus grand accès au travail des femmes. Ce n’est pas aux ménages de payer la crise que les capitalistes ont créé.

A Maubeuge, l’UL CGT a décidé de centrer son action sur la lutte contre la répression syndicale dans diverses entreprises du territoire. Les communistes et leurs élus sont vent debout contre les pratiques d’un autre âge du patronat. Nous avions d’ailleurs proposé une loi pour l’amnistie des syndicalistes, refusée par la majorité parlementaire.

Nous soutenons l’initiative et appelons les citoyens à se rassembler à 9h aux Unions Locales pour témoigner de leur mécontentement face à la politique d’austérité du gouvernement et en soutien aux syndicalistes inquiétés dans le cadre de leurs mandats.

Maubeuge, 16 mars 2014
Pour diffusion immédiate.

Xavier Dubois, secrétaire de cellule : 06 30 04 16 02

Publié dans EMPLOI, LEGISLATION, MAUBEUGE, NATIONALE, POLITIQUE, RENDEZ-VOUS, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Sursaut politique à gauche ?

Posté par pcfmaubeuge le 7 mars 2014

Dans la presse

Politique – Sursaut politique à gauche ? dans ELECTIONS humanite le 4 Mars 2014

PCF

Sursaut politique à gauche ?

Front unitaire contre le pacte de responsabilité, ambitions pour les élections municipales et européennes… Pierre Laurent a précisé hier la feuille de route du PCF face à ces échéances majeures.

Et si la surprise politique des mois à venir se trouvait du côté du Front de gauche ? « Aux européennes, la gauche anti-austérité peut être en tête de plusieurs grandes circonscriptions », affirmait hier le secrétaire national du PCF lors d’une conférence de presse place du Colonel-Fabien. Un pari culotté au moment où la plupart des grands médias prédisent en chœur l’ascension inexorable de l’extrême droite de Marine Le Pen, et où le Front de gauche n’a jamais semblé si mal en point depuis sa création, en 2009. « Je crois pouvoir affirmer aujourd’hui que les conditions sont désormais créées pour que le Front de gauche parte en campagne pour les européennes immédiatement au lendemain des municipales. C’est une très bonne nouvelle pour les batailles que nous avons à mener », a assuré Pierre Laurent. Ce qui n’était pas gagné il y a encore quelques semaines, la coalition restant jusqu’à présent paralysée par ses différences stratégiques sur les municipales. « En appelant dans un même mouvement les Français à dire oui à une ­Europe de la solidarité et à une France qui s’engage de tout son poids dans cette refondation de l’Europe, nous pouvons mettre la gauche anti-austérité le plus haut possible, et même en tête dans plusieurs grandes circonscriptions de la métropole », a-t-il précisé, encouragé par les perspectives d’une progression significative des gauches européennes dans leur ensemble. Ce sera l’ambition portée par la marche contre l’austérité prévue le 12 avril, boostée par le soutien à la candidature d’Alexis Tsipras à la présidence de la Commission européenne.

C’est dans le même état d’esprit que le Front de gauche et d’autres organisations doivent se rencontrer ce soir pour trouver les formes de mobilisations indispensables « pour mettre en échec le pacte de responsabilité du gouvernement », a indiqué par ailleurs le sénateur de Paris, qui estime « qu’il existe désormais des oppositions massives dans le monde syndical, associatif, mais aussi chez Europe Écologie-les Verts et à la gauche du PS ». Fustigeant l’attitude du Medef dans le « jeu de dupes » du pacte de responsabilité, Pierre Laurent a rappelé que la seule « contrepartie » qui existe aujourd’hui concerne le plan de réduction des dépenses publiques à hauteur de 50 milliards d’euros. « C’est pour cela, a-t-il rappelé, que nous n’avons qu’une seule et unique feuille de route : combattre les politiques d’austérité en France et en Europe et unir pour des alternatives de gauche. » Et d’ajouter : « Pour les municipales, l’enjeu est maintenant clair en ce qui nous concerne : il s’agit de savoir si le pays et nos communes vont se doter du réseau le plus dense possible d’élus engagés contre les politiques d’austérité. » Les ­communistes présentent des candidats sur plus de 7 500  listes dans des communes de plus de 1 000 habitants et ambitionnent d’augmenter leur nombre d’élus, qui est aujourd’hui de 10 000.

Appel à la mobilisation

À Calais, Sète, La Ciotat ou encore Sartène, le Front de gauche serait en situation de conquête face à la droite. « Les millions de personnes qui souffrent des politiques d’austérité vont avoir besoin d’élus à leurs côtés », assure Pierre Laurent, qui appelle, à trois semaines du premier tour des élections municipales, les électeurs de gauche « à se mobiliser massivement pour envoyer dans les urnes ce message : non à l’austérité, oui à des communes piliers de la République, de véritables boucliers sociaux ». Le secrétaire national du PCF a également renouvelé son appel au retrait des listes présentées par le ­Parti socialiste contre les maires communistes sortants, comme c’est le cas à Saint-Ouen et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), mais aussi à Gardanne (Bouches-du-Rhône), Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne) ou encore à Vaulx-en-Velin (Rhône) et Chevilly-Larue (Val-de-Marne).

Maud Vergnol

Publié dans ELECTIONS, EUROPEENNE, NATIONALE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Protection sociale – emploi – Grève unitaire le 18 mars !

Posté par pcfmaubeuge le 26 février 2014

grève 18 mars 2014_1

grève 18 mars 2014_2

Tract noir et blanc à télécharger  fichier pdf tract 18 mars2

Publié dans EMPLOI, LEGISLATION, LUTTES, NATIONALE, POLITIQUE, PRECARITE, RENDEZ-VOUS, SALAIRES, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

CGT – COMMUNIQUE Action DIRECCTE Lille

Posté par pcfmaubeuge le 21 février 2014

UL CGT Maubeuge

COMMUNIQUE Action DIRECCTE Lille

Comme précédemment annoncé, une action d’envergure a été réalisée ce jour au siège de la DIRECCTE Nord Pas de Calais à Lille dès 9 heures contre le Plan Sapin et la fermeture des antennes de Maubeuge et Cambrai de l’Inspection du Travail.

A l’appel de l’intersyndicale de la Direccte (CGT-FO-SUD-FSU) plus de 150 représentants se sont rassemblés et ont investi les locaux de la Direccte où devait se tenir une réunion du Comité Technique Régional (CTR) qui devait rendre un avis sur le projet de réorganisation régionale des services et activités de la Direccte, comprenant notamment la fermeture des antennes de Maubeuge et Cambrai de l’Inspection du Travail. Cette réunion de ce fait, n’a pu avoir lieu.

Pour les Unions Locales de Maubeuge, Aulnoye et Fourmies 50 représentants avaient fait le déplacement en bus.

Pendant près de 4 heures, nous avons retenu la directrice régionale, Madame Laurent et ses principaux collaborateurs. Les échanges ont été extrêment nourris et clairs quant à nos arguments pour le maintien de ces antennes locales de l’Inspection du Travail et à notre détermination à nous opposer à leur fermeture.

Certaines évolutions issues du projet Sapin que combattent avec juste raison les syndicats de cette administration ne relèvent pas du pouvoir de décision de la direction régionale. Par contre, la décision du maintien ou de la suppression des antennes locales de Maubeuge et Cambrai sont de l’initiative et de la décision de Madame Laurent.

Le message a été clairement perçu et nous avons conclu la réunion par une demande écrite des organisations syndicales présentes exigeant un engagement à renoncer à ces fermetures et à apporter aux antennes locales les moyens de fonctionnement supplémentaires qu’éxigent la dégradation de la situation sociale dans les entreprises.

Madame Laurent a pris verbalement l’engagement de surseoir à ce projet et d’engager une étude sur l’organisation et les moyens les plus adéquats pour assurer une présence et une qualité de service de l’Inspection du travail sur nos territoires.
Refusant de nous remettre immédiatement cet engagement par écrit, elle s’est engagée à le transmettre par courrier dès ce soir. (voir courrier joint transmis par mail)

Comme nous pouvions nous y attendre, il s’agit d’un simple sursis, l’étude annoncée laissant planer le risque de reprise du projet de regroupement des agents sur Valenciennes.

Nous considérons donc que le résultat de cette journée d’action est très positif en ce sens qu’il marque un coup d’arrêt au projet de fermeture des antennes de Maubeuge et Cambrai.
Un pas a été fait mais la bataille n’est pas gagnée et la vigilance et l’action restent d’actualité pour marquer notre détermination à obtenir l’abandon pur et simple de ce projet.

C’est pourquoi, la CGT maintient son plan d’action dont la prochaine étape sera la journée du 11 mars 2014 où des mobilisations locales notamment sur les sites de Maubeuge, Cambrai, Valenciennes seront organisées en convergence.

Nous vous en tiendrons informés en temps voulu.

UL CGT Maubeuge

Publié dans HISTOIRE, LIBERTE, LOCALE, NATIONALE, POLITIQUE, RENDEZ-VOUS, SERVICES PUBLICS, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

Maubeuge – Cercle de silence – samedi 22 février 2014

Posté par pcfmaubeuge le 15 février 2014

cercle de silence

 

 

Cercle de Silence de Maubeuge

SAMEDI 22 FEVRIER 201411h (précises)- place des Nations.


Depuis un mois

  • Encore et toujours : Une famille enfermée deux jours privée au centre de rétention administrative (CRA) de Nîmes avec leur enfant de 2 ans ; une maman nigériane enfermée une nuit dans le CRA de Metz accompagnée de ses deux filles âgées de 4 mois et de deux ans.
  • Cette semaine, un tunisien expulsé par bateau en Tunisie ;il laisse à Quimper sa futur femme et l’enfant qu’elle porte, avec qui il devait se marier le samedi suivant.
  • Des familles Roms sur notre territoire (7 adultes et 2 très jeunes enfants) toujours dans l’incertitude concernant leur avenir après le 31mars ; certains sont sous le coup d’une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français)
  • Une refonte des textes sur l’asile et le séjour des étrangers en France qui ne laisse présager rien de bon.
  • Et toujours, des personnes sans solution administrative depuis 6-7 ans sur notre territoire.

Dans le même temps, des choses se font

  • Des familles de migrants sont accompagnées par des bénévoles qui leur apporte chaleur humaine, réconfort, qui les reconnaissent comme des personnes
  • Un collectif Roms Sambre qui visite, qui rencontre autour d’un café, qui brise la solitude et les clichés portés sur les personnes.

Non, l’heure n’est pas au désespoir

Au contraire, notre vigilancenotre refus d’attitudes, de pratiques scandaleuses et indignes doivent continuer à se manifester; il nous faut rester mobilisés pour dénoncer l’inacceptable, pourtant devenu banal et quotidien.

Nous ne pouvons laisser faire, cautionner, être complices,au nom de notre humanité commune!

« …En refusant le flot de paroles et de sons de notre société, nous savions déjà que faire silence à l’intérieur de soi permet d’accueillir et d’écouter la profondeur du vrai soi qui existe en chacun de nous. Ce centre de nous-mêmes demande d’être fortifié. Ce ne sont plus les slogans, les idées toutes faites. Nous l’appelons conscience… »  Alain Richard, franciscain de Toulouse

Chacun(e) de nous a donc cette double responsabilité :

  • participer au Cercle de Silence pour dire « non », pour expliquer, pour montrer une solidarité
  • inviter d’autres personnes à nous rejoindre.

Alors, à samedi prochain à Maubeuge, à l’heure, nombreux et déterminés.

Bien amicalement.
Jean-Marie

A télécharger  fichier pdf CERCLE DU SILENCE MAUBEUGE COMPLET 22 02 2014

Publié dans CHANGER LA SOCIETE, Discrimination, FRATERNITE, LIBERTE, NATIONALE, POLITIQUE, PRECARITE, RENDEZ-VOUS | Pas de Commentaire »

Non à la fermeture des Inspection du Travail de Cambrai et Maubeuge

Posté par pcfmaubeuge le 13 février 2014

IT_OS

Publié dans LEGISLATION, NATIONALE, POLITIQUE, SYNDICATS | Pas de Commentaire »

Quand la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche veut faire enseigner…

Posté par pcfmaubeuge le 13 février 2014

-
Quand la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

veut faire enseigner l’entrepreneuriat dès la maternelle

-
Par l’UFAL
Lundi 10 février 2014

Je pense que si on veut avoir davantage d’étudiants [qui lancent des entreprises, ndlr], si on veut avoir une vraie équipe France, c’est la culture qu’il faut changer et il faut commencer très tôt, il faut même commencer dès l’école maternelle.
Mais comme je suis responsable de l’enseignement supérieur et de la recherche, je commence à la recherche !

Geneviève Fioraso

Si les idées de Geneviève Fioraso étaient mises en œuvre, nous pourrions avoir des fêtes de l’école qui ressemble à cela en maternelle :

Quand la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche veut faire enseigner... dans EDUCATION NATIONALE Ufal_140210_lEntreprenariatScolaire-300x288

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Il n’est sans doute pas inutile de rappeler à notre ministre que même à son niveau, c’est-à-dire celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’article L141-6 du Code de l’éducation, qui dit que « Le service public de l’enseignement supérieur est laïque et indépendant de toute emprise politique, économique, religieuse ou idéologique ; il tend à l’objectivité du savoir ; il respecte la diversité des opinions. Il doit garantir à l’enseignement et à la recherche leurs possibilités de libre développement scientifique, créateur et critique », le monde l’entreprise n’a pas à s’immiscer de la sorte !

C’est l’occasion pour l’UFAL de rappeler son attachement à la laïcité scolaire qui permet cette séparation entre l’école publique et à la société civile. Sans cette séparation, aucune instruction n’est possible

Vous voulez défendre, avec nous, la laïcité ? Adhérez à l’UFAL !

Publié dans EDUCATION NATIONALE, JEUNES, NATIONALE, POLITIQUE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

12345...183
 

Les Enragés d'Aurillac |
LES MESSAGERS DU RDR |
LIVRY SUR SEINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog des idées non-reçue...
| MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...